Les Aventures de Sarah - Chapitre 2

490Report
Les Aventures de Sarah - Chapitre 2

Tyshawn a réussi à franchir la porte et a marché dans la rue. Il a entendu la chienne lui crier dessus depuis la porte. Il l'ignora et tenta de calmer sa colère. Il vit Jesse et Frank l'attendre au coin de la rue. Ils se dirigèrent vers leur ancienne école où ils allaient prendre la navette jusqu'au point de débarquement pour prendre le bus pour Claremont.

"Qu'est-ce qui se passe Ty ? Tu as l'air énervé. dit Jessé.

"La chienne était dans une forme rare ce matin." dit Tyshawn.

"Ouais, elle est toute une pêche." dit Jessé.

"Hé mec, regarde ce que j'ai." dit Jesse et tendit quelque chose qui ressemblait à un appareil photo.

"Qu'est-ce que c'est?" Tyshawn a demandé.

"C'est une nouvelle caméra vidéo, je l'ai eue de Tyrone pour 20 dollars." dit Jessé.

"20 bucks, tu sais que ce truc est brûlant, n'est-ce pas ?" dit Tyshawn.

"Ouais, je pense que ça l'est, mais pour 20 dollars, je pense que ça vaut le coup d'essayer. Vous devriez voir comment cette chose fonctionne. Ça donne un coup de pied au cul et je peux gagner beaucoup d'argent avec. dit Jessé.

« Comment allez-vous gagner de l'argent ? » Tyshawn a demandé?

"Tu connais ce mec qui tient le kiosque à journaux ?" dit Jessé.

"Ouais." dit Tyshawn.

«Eh bien, il paie beaucoup d'argent pour les films. Il a des clients qui lui donnent beaucoup d'argent pour certains types de films, si vous voyez ce que je veux dire. dit Jessé.

"Quel genre de films ?" Tyshawn a demandé.

« Allez, t'es stupide ? Avez-vous vu la chatte blanche se promener dans notre école? Ces mecs paient pour toutes sortes de conneries, de bons coups de jambes, de beaux coups de décolleté, et le gros sous pour un coup de culotte. dit Jessé.

"Tu es un pervers, Jesse." dit Tyshawn.

"Non, je suis un homme d'affaires et je vais gagner assez d'argent pour sortir de ce trou à merde. Si vous deux potes jouez bien vos cartes, je peux juste vous emmener avec moi. dit Jesse en lui souriant.

Les trois amis ont marché dans la rue jusqu'à leur ancienne école, croisant une prostituée, un mec assis contre le mur profondément endormi et un type attendant manifestement qu'un client achète de la drogue. Ils voyaient ces choses tous les jours mais y prêtaient rarement attention. Ils ont vu leur bus s'engager dans la boucle et se sont mis à courir.

Sarah entra dans sa classe et se dirigea vers le bureau. Elle vit le livre du plan de leçon ouvert jusqu'à aujourd'hui. Wow, ce gars était organisé. Il a dû sentir qu'il n'allait pas réussir à faire tout cela. Elle a regardé la journée et a vu "Revoir la feuille de travail et le test pop" écrit à travers le bloc. Elle a vu deux piles de papiers, l'un était les feuilles de travail notées et l'autre semblait être le test pop. Eh bien, ça va bien se passer un vendredi, pensa-t-elle.

Tyshawn s'assit au fond du bus avec Jesse et Frank. Il regarda par la fenêtre, regardant passer son quartier. Jesse l'a appelé un trou à merde et c'est exactement ce que c'était. Son père a grandi ici et était toujours là, occupant trois emplois juste pour payer le loyer et acheter de la nourriture. Ils n'avaient pas d'assurance et se faisaient constamment cambrioler et vandaliser. Heureusement, ils n'avaient pas grand-chose à voler. Il se demandait s'il en sortirait un jour. Cette pensée était la seule chose qui le retenait à l'école. Il avait besoin de deux cours de plus pour obtenir son diplôme, le gouvernement qui était du gâteau et ce putain de cours de maths. Il n'a pas pu sembler l'obtenir ; il passait mais à peine.

Sarah était assise derrière le bureau et regardait ses listes de cours quand elle remarqua que quelqu'un entrait dans la pièce. Elle leva les yeux pour voir un homme noir entrer et se diriger vers la poubelle.

« Excusez-moi, puis-je vous aider ? » Sarah marmonna et se leva.

L'homme se tourna lentement et la regarda, ses yeux commençant visiblement par son visage et se déplaçant lentement sur son corps. Elle eut l'impression qu'il la déshabillait lentement et elle croisa instinctivement les bras sur sa poitrine.

« Ne t'inquiète pas, douces joues, je ne te ferai pas de mal. Je suis juste là pour les ordures. dit l'homme d'un ton coupant.

"Oh, d'accord, je suis désolé." Sarah balbutia, ne réalisant pas qu'elle avait insulté l'homme avec son langage corporel.

Hank Jackson regarda la fille aux lys blancs qui se tenait devant lui. Elle ne pouvait pas avoir plus de 20 ans environ. La chienne ressemblait à un cerf dans les phares. On aurait pu jurer qu'il portait une arme comme elle se recroquevillait. Il en avait tellement marre de voir ça de la part de toutes ces petites filles blanches coincées. Il l'obtenait tous les jours de tous les étudiants morveux maintenant qu'il l'obtenait d'un professeur vert.

Hank grogna et se retourna pour vider sa canette. Il le laissa tomber sur le sol et partit mais pas avant de jeter un coup d'œil en arrière et de remarquer qu'elle avait un joli petit butin pour une fille blanche. Il pouvait se voir marteler en elle par derrière et regarder ce cul blanc bouger devant lui. Il lui sourit et lécha lentement ses lèvres. Cela lui donnerait matière à réflexion.

Sarah regarda l'homme noir partir. Pourquoi se sentait-elle si sale ? Est-ce qu'il s'est léché les lèvres à la fin ? Ce regard qu'il lui avait donné la chair de poule. Elle se rassit et commença à regarder les listes en entendant la cloche sonner. Les étudiants ont commencé à affluer dans la pièce, la regardant en passant. Elle a regardé dehors et ils avaient l'air si vieux. Beaucoup de gars avaient des moustaches et certains avaient même des barbes. Les filles ressemblaient à des femmes et la plupart avaient des corps pour lesquels la plupart des femmes tueraient. Elle prit une profonde inspiration, ce serait intéressant.

Tyshawn est entré dans son cours de première période et a vu qu'il y avait un remplaçant. Elle était jeune était la première chose qui l'avait frappé. Elle était jolie et tout sauf ses seins semblaient petits. Il pouvait à peine voir des bosses sous son pull et sa chemise. Il la regarda se diriger vers la porte pour vérifier le couloir et remarqua ses fesses. Son cul était beau et ferme et ses jambes semblaient assez chaudes dans un tuyau noir. Il remarqua la façon dont ses mollets fléchissaient alors qu'elle marchait sur ses talons. Il sentit sa queue durcir à nouveau et commencer à sortir de son boxer et s'étirer le long de sa cuisse.

"Bonjour la classe, je suis Miss Johnson. Je serai votre sous-marin aujourd'hui. Sarah a dit et s'est tournée pour écrire son nom sur le tableau. Elle a dû lever un peu la main pour arriver à un endroit vide.

Tyshawn et tous les garçons remarquèrent immédiatement comment sa jupe se relevait un peu alors qu'elle tendait la main vers la planche. Il regarda ses fesses remuer légèrement pendant qu'elle écrivait. Il a frotté sa queue à travers son pantalon. Il devait avoir une chatte aujourd'hui. Il regarda autour de lui dans la pièce. Christy était assise en face de lui, elle était jolie et sa chatte était habituée à sa bite. Il l'avait baisée au moins une douzaine de fois, mais là encore, la plupart des garçons de l'école l'avaient fait aussi. Elle se tourna vers lui alors qu'il la regardait et sourit. Ses yeux se sont baissés pour le voir frotter sa bite à travers son pantalon. Elle ouvrit légèrement la bouche et bougea lentement sa langue autour de ses lèvres.

Quelle salope, pensa Tyshawn. Il la baiserait s'il le fallait mais il voulait quelque chose de différent aujourd'hui. Cette érection était spéciale et il ne voulait pas vraiment la gaspiller sur la chatte bâclée de Christy. Il regarda de l'autre côté et vit Karen. Elle était pom-pom girl et avait de longs cheveux blonds. Il ne l'avait jamais baisée mais elle mériterait sa queue aujourd'hui. Son corps fumait mais elle ne lui avait jamais donné l'heure de la journée. Il se demanda si elle donnait l'heure à quelqu'un. Il vit qu'elle parlait à son amie, une brune qu'il ne connaissait pas. La brunette se penchait pour parler et il vit que ses seins étaient poussés contre son haut, provoquant une abondance de décolleté. Il sentit sa bite picoter alors qu'il fixait sa poitrine.

"Ok, la classe, nous allons commencer par revoir une feuille de travail que vous avez déjà remplie." Sarah a dit et a appelé le prénom. Un garçon leva la main dans le dos et elle descendit la rangée, son papier tendu.

Tyshawn se retourna quand il entendit la voix de l'enseignante et la vit marcher dans son allée. Il regarda ses jambes et puis elle était juste à côté de lui. Il pouvait la sentir, fraîche et douce. Il a pris une profonde inspiration. Elle appela un autre nom et se tourna vers lui. La fille de l'autre côté de lui leva la main et le professeur se pencha sur son bureau pour lui tendre le papier. Sa poitrine était à quelques centimètres devant lui et il regarda sa chemise sortir légèrement de sa jupe alors qu'elle l'atteignait. Sa bite palpitait maintenant et il luttait contre l'envie de se lever et de baiser ce professeur en ce moment.

Sarah continua à distribuer les papiers, inconsciente des regards et des ricanements qu'elle recevait de tous les garçons alors qu'ils la reluquaient. Les filles roulaient toutes des yeux alors que les garçons horndog s'écrasaient partout dans le nouveau sous-marin. Sarah termina et retourna devant la salle. Elle se mit à revoir la feuille de travail avec eux, les garçons n'y prêtant presque aucune attention.

M. Thompson a marché dans le couloir et a jeté un coup d'œil par la petite fenêtre dans la pièce. Il a vu Sarah parler à la classe. Elle avait l'air d'aller bien. Il la regarda un peu plus longtemps, la regardant marcher de long en large devant la pièce. Elle était un petit numéro chaud, oui en effet, pensa-t-il. Il aimait la façon dont son cul faisait ressortir le dos de sa jupe. Juste au moment où M. Thompson regardait le cul de Sarah, Hank Jackson était dans son bureau au sous-sol, sa porte fermée, son énorme bite noire dans sa main. Il pensait à la garce blanche coincée qui lui avait manqué de respect ce matin. Sa queue devint dure alors qu'il pensait à elle, atteignant sa pleine longueur de 9 pouces. Il se frotta de haut en bas, imaginant sa chatte blanche glissant de haut en bas dessus. Cette chienne avait besoin d'une bonne baise et il était très intéressé à être celui qui la lui donnerait.

Sarah a continué à revoir sa feuille de travail sans se rendre compte des nombreuses pensées qui traversaient l'école à son sujet, chacune d'entre elles de plus en plus graphique. Elle était excitée, la journée se passait bien et la classe était calme et à son écoute. Elle faisait du bon travail. Elle pouvait le faire, après tout. Sa confiance grandit à chaque minute.

La première période s'est terminée et la classe s'est retirée. Tyshawn se retourna une fois de plus alors qu'il se dirigeait vers le couloir. Il regardait en arrière alors qu'il quittait la classe et ne réalisait pas que quelqu'un était directement devant lui. Il a percuté une petite fille, la faisant tomber à genoux car elle était minuscule par rapport à ses 220 livres. Son élan a continué à le porter en avant, forçant son entrejambe à la frapper carrément à l'arrière de la tête. Elle tomba en avant sur ses mains et ses genoux et Tyshawn trébucha sur son dos, essayant de ne pas tomber sur elle. Il a marché sur sa main droite tendue et elle a crié, le forçant à lever son pied immédiatement et à perdre complètement l'équilibre. Il tomba directement sur son dos, la forçant au sol, ses seins subissant tout le poids de l'impact alors qu'elle était projetée au sol, l'air s'échappant de ses poumons.

La foule s'est ouverte en voyant la jeune fille tomber et Tyshawn lutter pour ne pas l'écraser. Jesse était Johnny sur place alors qu'il faisait tourner sa nouvelle caméra et il a vu la jolie fille blonde à quatre pattes, puis le haut de son corps poussé au sol et Tyshawn essentiellement assis sur le dos. Elle était toujours à genoux et son cul était maintenant pointé en l'air et sa jupe courte en jean était relevée, révélant un aperçu de sa culotte rose. Jesse pouvait sentir sa bite durcir à la vue de cela et à la pensée de l'argent que ce coup lui apporterait. Il a continué à tirer alors que Tyshawn continuait de tomber puis de tomber finalement sur la petite fille. Elle tenait sa main devant elle, le visage et la poitrine au sol. Sa jupe s'était un peu relevée et sa jolie petite culotte rose était de plus en plus exposée à toute la foule. Heureusement pour Jesse et ses clients, tous les garçons se tenaient directement derrière elle et personne n'était pressé d'emménager et de sauver la pudeur de la fille.

Tyshawn s'est agenouillé pour aider la fille à se relever, s'excusant abondamment. Il la souleva par le haut de ses bras, l'assit, laissant tomber sa jupe à la grande déception de Jesse. Jesse se déplaça vers l'avant. Il a été récompensé par une photo de sa poitrine et de son visage souillés par la saleté du sol et son débardeur légèrement enfoncé, montrant bien plus de décolleté qu'elle ne l'avait prévu. Jesse pouvait aussi voir que la fille pleurait et lui tenait la main.

"Je suis tellement désolé, je ne t'ai pas vu." dit Tyshawn.

« Enlève tes mains de moi, connard ! cria la fille.

Tyshawn recula devant la férocité des mots et le regard de haine dans ses yeux.

"Eloignez-vous de moi !" la fille a crié à travers ses larmes et la saleté qui était enduite sur son joli visage.

Tyshawn se leva et recula, fixant ses yeux en colère. Il se retourna et se dirigea vers son cours de deuxième période. Jesse, cependant, a continué à filmer, il se moquait d'être en retard; c'était une trop grande opportunité. La jeune fille commença à ramasser ses livres, sa main palpitant férocement. Elle regarda sa chemise et commença à brosser la saleté. Cela a fait rebondir légèrement ses seins, capturés pour la postérité sur l'appareil photo de Jesse. Elle remonta sa chemise, remarquant qu'une des bretelles était maintenant cassée. Elle ramassa ses livres et se leva. Ses genoux étaient meurtris et sales et ils lui faisaient mal.

Sarah s'avança dans le couloir juste à temps pour voir la foule se disperser et une jeune fille se relever péniblement. Elle s'avança vers elle, remarquant qu'elle était en désordre. Des larmes étaient mélangées à de la saleté sur son visage et sa chemise était déchirée et sale.

"Chérie, tu vas bien ?" a demandé Sara.

"Je vais bien." Dit sèchement la fille, toujours en colère et blessée. Sa main palpitait maintenant alors qu'elle essayait de la plier.

"Je m'appelle Mlle Johnson." dit Sarah et lui tendit la main.

« Kaylie. dit la fille et hocha la tête, sa main droite agrippée à sa gauche.

Sarah sortit un Kleenex de la poche de sa chemise et essuya les larmes et la saleté de ses jolies joues. Kaylie fixa Sarah, stupéfaite par la gentillesse que lui témoignait cette dame qui ne la connaissait même pas. Sarah finit de se nettoyer le visage et s'essuya légèrement les épaules. Elle a pris la sangle du licou déchirée et a remarqué qu'elle était déchirée sur le devant.

"Chérie, entre et nous pouvons épingler ça." dit Sarah et se tourna vers sa chambre, son bras droit enroulé autour de Kaylie, la guidant doucement.

Sarah a récupéré une épingle à nourrice dans le tiroir du haut et a épinglé la bretelle de Kaylie sur le devant de son haut. Elle a essayé de l'épingler à l'intérieur pour qu'il ne soit pas visible. Sa main a atteint l'intérieur de la chemise pour la tenir et elle a effleuré le haut de la poitrine pleine de cette jeune fille. Kaylie a remarqué à quel point elle était douce et grande et a trouvé un peu injuste que cette petite jeune fille soit plus grande que Sarah ne le serait jamais. Kaylie sentit son nouveau professeur glisser sa main dans sa chemise et même à travers sa douleur et sa gêne, elle put sentir son corps répondre au toucher doux. Kaylie sentit son mamelon durcir et pousser contre son débardeur. Sarah, se concentrant pour ne pas coller cette fille avec l'épingle, était inconsciente de son influence sur le mamelon du sein juste sous son nez.

Sarah termina et recula.

"Voilà, comme neuf." Dit-elle d'une voix joyeuse essayant de faire en sorte que la fille se sente mieux.

"Merci Mlle Johnson." dit Kaylie avec un doux sourire et sortit de la pièce.

Kaylie se dirigea lentement vers son cours suivant, histoire de première année, ses genoux lancinants. Elle avait parcouru la moitié du couloir quand la cloche tardive sonna. Elle est entrée dans la salle de classe environ 30 secondes après la sonnerie et a rencontré M. Krane lui tendant un bout de papier jaune. Elle l'a pris avec hésitation et s'est rendu compte que c'était un bordereau de retenue pour être en retard.

"M. Krane, s'il te plaît, tu ne comprends pas. Kaylie gémit.

« Miss Smith, vous avez déjà un jour de retenue. Aimeriez-vous rester là et gagner plus ? » dit M. Krane d'une voix calme et froide.

Kaylie se tourna brusquement et se précipita dans l'allée jusqu'à son siège et se laissa tomber durement. Elle était tellement en colère qu'il lui fallut une minute pour se rendre compte qu'elle avait claqué ses livres sur sa main droite endolorie, la douleur montant dans son bras. Ses yeux ont commencé à s'humidifier lorsque M. Krane a commencé son sermon monotone typique.

Alors qu'une Kaylie agitée était conduite dans la classe de Sarah, Tyshawn marchait rapidement dans le couloir. Il était incroyablement en colère et il voulait juste marteler quelque chose. Il atteignit son casier et en sortit les fournitures pour son prochain cours et claqua violemment la porte. Tout le monde autour se retourna pour faire face à l'agitation et vit Tyshawn rouvrir la porte et la claquer une seconde fois. Il se dirigea vers son prochain cours, atteignant le haut des escaliers avant de se rendre compte qu'il avait les mauvais livres pour son prochain cours. Il se retourna et courut vers son casier, échangea ses livres et partit pour sa chambre. Il était rapide mais encore à quelques mètres de la porte quand la cloche sonna. Il espérait qu'il était assez proche jusqu'à ce qu'il frappe la porte et voit le feuillet jaune tenu par le dinosaure Mme Gerber.

Jesse est arrivé à son prochain cours à temps, bien qu'incroyablement mal préparé. Il était tellement ravi des images qu'il venait de capturer qu'il a espacé d'aller à son casier. Il était assis dans son siège arrière, regardant son enregistrement de Kaylie Smith frapper à nouveau le sol avec Tyshawn sur le dos. Il se demandait combien il obtiendrait pour ce petit bijou.

Sarah a regardé son dossier de classe de deuxième période et elle a répété sa révision et la remise du test pop. Son niveau de confiance était si élevé maintenant qu'elle a réussi sans même y penser. Cela s'avérait être une bonne journée et elle était tellement excitée qu'elle pouvait maintenant noter la 12e année sous son expérience. Elle était impatiente de parler à M. Thompson plus tard et de le remercier pour cette opportunité.

Hank Jackson a pris sa longue queue lancinante et l'a remise dans son uniforme de travail. Comment manipulerait-il la situation pour pouvoir enfouir sa viande dans la nouvelle chienne ? Il se dirigea vers la cafétéria pour commencer la préparation du déjeuner, pensant aux nombreux postes dans lesquels il aimerait placer Mlle Sarah Johnson.

Le déjeuner arriva et les étudiants commencèrent à remplir la cafétéria. Jesse n'était pas vraiment intéressé par la nourriture. Il se dirigea vers le bureau de Hank et vit qu'il était en train de lire un magazine.

« Hank, comment ça va ? » demanda Jesse en échangeant une haute poignée de main avec le concierge.

"La même vieille merde, comment ça va aujourd'hui, petit frère?" Hanck a répondu

"Je dois te montrer quelque chose." dit Jesse et posa sa caméra sur le bureau de Hank et appuya sur le bouton de lecture.

Hank regarda le petit écran et vit une petite fille blanche blonde se faire écraser et un énorme garçon noir assis sur son dos. Il a vu sa petite culotte rose sortir de sous sa jupe alors qu'elle était face contre terre, le cul en l'air. Puis il la vit passer sa main sur sa chemise et ses seins rebondir sous sa chemise. Il leva les yeux vers Jesse.

« Comment avez-vous obtenu ceci ? » Hank a demandé.

"Tyshawn l'a renversée dans le couloir après la première période et j'étais juste au bon endroit au bon moment." dit fièrement Jesse.

"Je prévois de vendre ça à Crank au kiosque à journaux." dit Jessé.

"Qu'est-ce qu'il te donne pour ça ?" dit Hank.

"Pourquoi?" dit Jesse, sa curiosité culminant.

"Parce que je connais un gars qui vous en donnera environ cent pour ça." dit calmement Hank.

« Dollar ? » dit Jesse, ne croyant pas ce qu'il venait d'entendre.

"Non, des pierres, connard, bien sûr des dollars." dit Hank avec un petit rire. Il aimait ce gamin mais parfois il était un peu lent.

« Juste pour ça ? » demanda Jesse, toujours sous le choc.

"Ouais, et beaucoup plus si tu peux avoir de la meilleure merde." dit Hank.

« Quel genre de merde ? » demanda Jessé.

«Eh bien, pour commencer, vous pouvez obtenir ces seins sans la chemise. Ensuite, si vous pouvez l'avoir avec une bite en elle, vous pouvez encaisser. Vous obtenez la petite pute blonde au bout d'une bite noire et vous pouvez vraiment encaisser. dit Hank, calmement, comme s'il expliquait une tâche simple.

« Maintenant, comment vais-je faire ? » dit Jesse avec un sourire narquois.

« Tout dépend de votre sérieux. Vous voulez vraiment faire les choses correctement, nous pouvons nous réunir et voir ce que nous pouvons faire. dit Hank avec un sourire, comptant l'argent qu'il pensait pouvoir gagner avec cet appareil photo et un enfant prêt à l'utiliser.

"À quoi penses-tu?" demanda Jesse, pensant également qu'il avait touché le filon-mère.

Hank ricana et se leva et ferma la porte. Il revint vers Jesse, passa son bras autour de son épaule et commença à expliquer comment ils allaient s'enrichir.

Articles similaires

Sale petite belle-fille (partie 2)

Tout en préparant du café pour moi et ma femme, je sens des bras glisser autour de moi par derrière. Julie s'était glissée derrière moi et voulait un câlin; Je regarde les bras et reconnais qu'ils sont les siens. Elle n'avait pas de manches sur la robe de nuit violette à manches longues avec le logo Bratz dessus. Une sensation de nervosité m'envahit ! Julie, va dans ta chambre et mets des putains de vêtements, a crié Brenda ! J'ai gelé en remuant dans ma tasse de café. « Fais ce que ta mère t'a dit, petite fille, et ne refais plus ça »...

1.3K Des vues

Likes 0

Une histoire d'amour au lycée pt 3

C'était lundi, mais heureusement, les vacances de printemps battaient leur plein. Je me suis réveillé après un autre rêve, cette fois sur Hailey et Abbey en même temps. Abbey chevauchait ma bite tout en s'embrassant avec Hailey. Je n'ai pas éjaculé dans mon pantalon cette fois, mais je me suis quand même réveillé en plantant une grande tente. La première chose que j'ai faite a été de vérifier mon téléphone quand je suis revenu à moi. Anna-beth m'a envoyé un texto me demandant si je voulais venir chez elle. J'ai accepté mais je n'ai pas pu venir avant midi. J'ai quitté...

965 Des vues

Likes 0

Eloise se fait passer pour une putain de gloryhole

Eloïse était assise là, les hanches repliées, les genoux à côté de ses joues, les pieds pendants devant elle, et écoutait la conversation qui se déroulait de l'autre côté de son lieu impromptu pour un « soulagement du stress » qui impliquait de plonger un silicone de 8 pouces. bite dans son arraché dégoulinant. Il y a quelques instants, elle ajustait son mamelon d'une main et frottait furieusement son clitoris sensible avec une paire de doigts de l'autre. Des gémissements coulaient de sa bouche dans une cascade sans fin de lubricité obscène. Elle avait les yeux fermés, et elle faisait de...

864 Des vues

Likes 0

Séance photo lesbienne

Je suis arrivé à l'hôtel avec mes amis. Nous étions tous en voyage de classe à Washington D.C. pendant trois jours. Notre école le fait tous les deux ans avec les élèves de septième et de huitième année. Chaque année, tout le collège va camper ensemble, donc je sais déjà ce que c'est que de passer quelques jours avec ces filles. Je devrais probablement vous donner quelques informations. Nous étions quatre dans cette pièce. Il y avait moi, Sayre, Mylène, Alana. Nous allons tous Alana dans la même école privée. Sayre est le plus loin de la puberté de nous tous...

877 Des vues

Likes 0

Mon frère Turner et moi

J'étais assis à la table du petit déjeuner essayant de décider quoi faire. Ce soir, c'était le réveillon du Nouvel An et mon frère m'avait demandé d'aller à une fête du Nouvel An avec lui. Je venais d'avoir 44 ans en novembre. Mon mari est décédé il y a trois ans et je vivais seule. Le nom de mon frère est Turner et il a quinze ans de moins que moi. Ma mère m'a eu quand elle n'avait que 16 ans et ils n'ont pas eu d'autre enfant avant qu'elle n'ait 31 ans. Depuis la mort de mon mari, Turner a...

2.6K Des vues

Likes 0

La libération d'un enseignant

** Ceci est une œuvre de pure fiction et une nouvelle histoire pour moi. Ne fait partie d'aucune autre série. J'espère que tu aimes. Désolé d'avoir été absent pendant quelques mois et merci à tous ceux qui m'ont envoyé des MP me demandant de recommencer à écrire. Je vous assure qu'il y aura plus de All for Mr. Redman and Yukio's Adventures. Remerciements particuliers à (Pas dans un ordre particulier): Spread1, Shotgun82, Clitpleaser12, rdwyier, Feazko, kakatz, JetiJah, travailleur, stillagood1, guilz87, tête épaisse, TT, Ghostrider939, BadInAGoodWay, Ed W et doug1953, penseur créatif, charlie33851, Matillie97, EL TORO, Shadowreaper267, Bldg436, deeppenetrator, perverted1, Dr Goodsex...

2.4K Des vues

Likes 0

Quel magnétoscope ?_(1)

J'ai un œil sur Eric depuis qu'il a commencé à s'occuper du bar du restaurant où je travaillais. Nous avions eu quelques conversations informelles, mais rien qui semblait mener nulle part. C'était frustrant comme l'enfer. Je le voulais vraiment, et j'étais déterminé à l'avoir. Jeudi était une nuit tôt pour nous deux. J'ai travaillé l'équipe du déjeuner pour que je sorte de là vers 6 heures et Eric est descendu à 10 heures. Je lui ai demandé s'il savait quelque chose sur les magnétoscopes car j'avais tellement de mal à faire fonctionner le mien correctement. Je lui ai dit que la...

1.7K Des vues

Likes 0

Les garçons riches aiment 24

Quand je suis entré dans la maison de havreys, nous nous sommes assis et avons marché sur des choses que harvey faisait croire que nous n'allions pas durer beaucoup plus longtemps, puis il m'a demandé combien de temps pensez-vous que nous allons durer j'étais tellement choqué et bouleversé par la question qu'il vient de me demander, je suis sorti de chez lui et je suis rentré chez moi. sur le chemin du retour, harvey a dû appeler mon portable au moins 5 fois, mais j'ai gardé les yeux sur la route et j'ai laissé mon téléphone aller sur la messagerie vocale...

1.5K Des vues

Likes 0

Le week-end (partie 2)

Deuxième partie de ma première histoire. C'est mon premier essai, alors pardonnez toute erreur ou mésaventure. Ce chapitre, les choses deviennent intéressantes ! Si l'inceste n'est pas votre truc, ne lisez pas la suite. Chapitre 2 : Mauvaise conduite. Je montai à l'étage, mes parents venant de partir. Eh bien, si je suis coincé ici, je vais juste devoir me défoncer. pensai-je en souriant alors que je faisais deux pas à la fois. Alors que j'arrivais en haut des escaliers, Danielle sortait de sa chambre. Elle était habillée pour sortir. Je n'ai pas pu m'empêcher de penser Merde. Elle portait une...

1.6K Des vues

Likes 0

Tendre amour II

Introduction : Pour bien comprendre et apprécier cette histoire, veuillez lire la partie I de Tender Love. Désolé, il a fallu si longtemps pour la partie 2, mon père est décédé et j'ai été distrait. La jeune femme latino était allongée sur ma forme nue avec ma bite dure comme du roc toujours coincée entre les lèvres de sa chatte, comme si j'étais un gode humain pour son plaisir. Je pouvais sentir son jus d'amour chaud commencer à refroidir alors qu'il coulait des côtés de mes cuisses. Elle s'est reposée du puissant orgasme qu'elle venait de vivre en frottant son clitoris...

1.6K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.