Moi et Gavin

997Report
Moi et Gavin

C'est l'histoire de mon ami et de sa mère qui habitent à côté. J'avais 24 ans, j'avais obtenu mon diplôme d'études secondaires plus tôt, puis j'avais obtenu mon diplôme universitaire plus tôt. J'ai décroché un excellent travail dans une grande entreprise avec une prime à la signature importante que j'ai appliquée à un acompte sur une maison. J'y habitais depuis 6 mois et j'avais appris à très bien connaître mes voisins. Janice, une infirmière travaillait à l'hôpital local. Elle était divorcée depuis plusieurs années et travaillait dur pour subvenir aux besoins de son fils de 12 ans, Gavin.
Gavin était un garçon mince de 12 ans en 7e année qui mesurait seulement 5'2" et environ 90 livres avec des cheveux courts et châtain clair et de beaux yeux bleus. C'était votre garçon typique de 7e année qui aimait les jeux vidéo, le football, la lutte et tout simplement se chamailler. Des années et des années de football l'avaient sculpté dans la plus belle chose que j'aie jamais vue. Son corps était mince avec absolument aucune graisse corporelle, ses jambes étaient longues et maigres mais musclées en même temps, il arborait un petit pack de six pour les abdominaux et ses petits fesses étaient tout simplement incroyables, presque mémorisables. Sa peau était bien bronzée et glabre, tout son corps était glabre et il n'avait aucune idée à quel point il était vraiment beau. Il était intelligent et avait de bonnes notes dans tous ses cours, un élève hétéro dont sa mère était très fière. Gavin était un enfant respectueux, mais il se détachait aussi un peu quand sa mère n'était pas là pour jurer quand nous jouions à des jeux vidéo et disait des choses qui pouvaient sembler un peu inappropriées.
Il venait assez souvent après l'école et le week-end parce que Janice travaillait constamment. Après tout, elle était infirmière en chef et son superviseur lui a demandé d'effectuer régulièrement des doubles postes. Cela ne la dérangeait pas parce que cela mettait de l'argent supplémentaire dans sa poche pour payer les factures tout en économisant pour les études universitaires de Gavin. Nous avons joué à des jeux vidéo, nagé dans la piscine et lutté sur le sol du salon. Comme la plupart des garçons de son âge, il n'aimait pas beaucoup les vêtements, alors dès qu'il est arrivé, il a tout enlevé sauf son petit short moulant. J'étais de plus en plus attiré par mon petit ami. Quand nous luttions sur le sol, je me retrouvais à enfoncer mon visage dans son accroupissement et autour de son cou, absorbant toute son odeur de petit garçon. Si doux et si innocent que j'aimais son apparence et son odeur. À plus d'une occasion, mon visage est entré dans la fente de ses sous-vêtements de sorte que mon nez était juste à côté de son petit sac à balles chauve. L'odeur était comme des fleurs fraîches mélangées à de la sueur musquée de garçon. Je ne pouvais pas en avoir assez.
Il était difficile pour moi de cacher ma bite dure alors que nous nous déplacions sur le sol en nous épinglant et en nous touchant. Je laissai mes mains glisser sur son beau petit corps à l'extérieur de sa chemise et de son short. Notre lutte était devenue un événement régulier que nous aimions tous les deux. Je pense qu'il aimait ça quand je mettais mon nez à côté de son pénis chauve et de son petit sac à couilles. Souvent, il tenait ma tête et poussait en quelque sorte son membre raide contre ma joue ou mes lèvres. Tant de fois j'ai voulu le prendre dans ma bouche et le sucer mais j'étais trop nerveux et effrayé pour le faire.
Gavin était totalement dans le football. J'allais à tous ses matchs de football, souvent je devais l'emmener parce que Janice travaillait. C'était un footballeur incroyable, rapide, agressif et probablement le meilleur joueur de l'équipe. Son entraîneur l'a reconnu et l'a appelé "The Star", tous les autres garçons le savaient aussi et ils étaient juste heureux qu'il soit dans leur équipe.
Après un de ses matchs, nous sommes tous retournés chez lui. Janice a dit qu'elle était en retard au travail et qu'il y avait de la nourriture dans le réfrigérateur si nous avions faim. Elle est rapidement sortie de la maison et s'est mise au travail. Gavin a dit: "Je vais aller prendre une douche et ensuite nous pourrons jouer à des jeux vidéo". J'ai dit "OK" en le suivant dans sa chambre. Je me suis assis sur le lit en faisant semblant de regarder des magazines de jeux pendant qu'il commençait à se déshabiller. Il a enlevé sa chemise exposant cette belle poitrine et ses petits abdos serrés. Puis il enleva ses chaussures et ses chaussettes. Je ne sais pas s'il savait que je cherchais, mais je n'ai pas pu m'empêcher de le regarder. Puis il enleva son short et son jock strap et les jeta sur le sol à côté de ses chaussures. Mon Dieu, il était là devant moi complètement nu et il était magnifique. J'ai regardé son petit cul serré et son pénis chauve de 3 1/2 pouces avec admiration, admiration devant sa beauté avec son petit sac de couilles serré encore serré sous son jeune pénis. Je pense qu'il a remarqué que je regardais mais ne semblait pas vraiment s'en soucier alors qu'il se tournait et allait dans la salle de bain pour prendre sa douche.
Ma bite était devenue raide en le regardant se déshabiller, alors qu'il quittait la pièce, j'ai regardé le sol. J'ai vu ses chaussures et ses vêtements en tas. Je me suis penché et j'ai pris son petit jock strap et j'ai enfoui mon visage dedans. J'ai répété encore et encore en sentant toute son odeur de garçon. Alors que j'étais assis là avec son jock fermement pressé contre mon visage, je me suis doucement penché pour caresser ma hampe et après quelques coups rapides, je me suis retrouvé à jouir dans mon short. J'ai cru l'avoir entendu sortir de la douche alors j'ai fourré son jock strap dans ma poche et je suis descendu me ressaisir. Après quelques minutes, Gavin est sorti de sa chambre vêtu de ce qu'il portait normalement le week-end, des sous-vêtements et des shorts… c'est tout. « Luttons », dit-il d'une voix enthousiaste. Je n'étais pas en état de m'approcher de lui, j'étais complètement excité, alors j'ai répondu "jouons juste à des jeux vidéo pendant un moment". Il a accepté, alors nous nous sommes assis et avons joué à des jeux vidéo pendant quelques heures, avons parlé de tout et de rien et avons parfois pris des collations dans la cuisine. Janice est rentrée du travail plus tôt que d'habitude. Je pouvais dire qu'elle était fatiguée alors j'ai dit "il est tard, je vais rentrer chez moi et dormir". Gavin a dit "Hé, n'oublie pas mon grand match de demain". "Bien sûr que non" dis-je "nous devons partir à 10h donc ne vous réveillez pas trop longtemps".
Quand je suis rentré chez moi, je suis retourné dans ma chambre, je me suis allongé sur le lit et j'ai fermé les yeux. Maintenant, j'ai eu la chance de revenir sur les événements de l'après-midi, en répétant la scène de lui se déshabillant dans mon esprit où j'avais prêté une attention particulière à chaque petit détail sans même le savoir vraiment. Prenant son jock dans ma main et couvrant mon visage avec… comme ça sentait bon. Je me suis penché et j'ai commencé à masser ma bosse, après quelques minutes j'ai remarqué quelque chose d'épais dans ma poche. J'ai mis la main dans ma poche et j'ai immédiatement pensé "Oh merde", je suis devenu nerveux quand je l'ai entendu sortir de la douche et j'ai fourré son jock dans ma poche. J'avais l'intention de retourner dans sa chambre plus tard et de la traverser par terre. J'ai sorti le jock de ma poche et maintenant il était juste légèrement humide. Je l'ai apporté mon visage et l'ai posé sur mon nez. Il avait toujours cette même odeur céleste que lui seul pouvait produire. J'ai déboutonné mon short et l'ai descendu avec mes sous-vêtements. J'ai pris ma hampe dans ma main et j'ai commencé à la caresser en respirant aussi profondément que possible. Cette odeur m'a tellement excitée qu'il m'a fallu longtemps avant de me crémer dans la main. J'ai essuyé ma main et je me suis rapidement endormi.
Je me suis réveillé le lendemain matin et me suis rapidement douché et habillé. Je mets son jock dans mon propre tiroir à sous-vêtements jusqu'à ce que je trouve comment le retourner sans que personne ne le sache. C'était samedi et Gavin avait une double tête, deux matchs de suite. Je suis allé à côté et je l'ai trouvé dans la cuisine en train de prendre son petit déjeuner pendant que Janice finissait de se préparer. « Prêt pour le grand match aujourd'hui Champion » ai-je demandé. Il a dit "oh ouais, rien ne m'arrête aujourd'hui". Bientôt, Janice est arrivée et nous sommes tous partis pour le match.
Gavin a joué dans les deux presque tout le temps. Ils ont remporté les deux matchs et Gavin avait marqué la plupart de leurs buts, il était donc sur le neuvième nuage..MVP. Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés pour un hamburger, des frites et un shake et sa mère a dit "tu étais incroyable là-bas aujourd'hui".
Quand nous sommes rentrés à la maison, Gavin a dit "J'ai besoin d'une douche" et j'ai dit "moi aussi après avoir été assis au soleil pendant des heures, je vais rentrer à la maison et prendre une douche". Janice a dit "Pourquoi n'irez-vous pas, les garçons, prendre un bain frais dans la baignoire du jardin". J'ai été surpris par son offre et j'ai regardé Gavin qui avait les yeux écarquillés et étourdi lorsqu'il a dit "Voulez-vous". J'ai dit "bien sûr, un bon bain frais sonne bien en ce moment". Nous sommes donc allés dans la salle de bain principale et Gavin a ouvert l'eau de la grande baignoire. Nous avons tous les deux commencé à nous déshabiller, je n'ai pas pu m'empêcher de le regarder pendant qu'il enlevait ses chaussures et ses chaussettes… ces beaux petits pieds fins. Puis il a retiré son maillot de football et alors qu'il levait les bras au-dessus de sa tête, je pouvais voir ses petites aisselles chauves qui m'excitaient vraiment. Puis il a poussé son short et son jock strap sur le sol d'un seul coup alors qu'il en sortait rapidement et les jetait sur le côté. Gavin était là, complètement nu devant moi et il m'a dit « tu ne vas pas te déshabiller aussi ? J'étais si dur que j'étais presque gêné de me déshabiller mais je l'ai fait quand même. Alors que je me déshabillais, il remarqua ma bite dure et sourit en s'asseyant dans la baignoire. Après avoir fini de me déshabiller, je me suis déplacé et je me suis assis dans la baignoire, en face de lui de façon à ce que nous nous regardions.
Nous nous sommes assis dans l'eau fraîche et avant que je ne le sache, Gavin a levé sa jambe et a dit qu'il avait mal après avoir joué deux matchs consécutifs. Je lui ai dit que je le frotterais et que cela devrait faire disparaître la douleur. Il a levé sa jambe hors de l'eau et j'ai pris son mollet dans ma main. J'ai commencé à le masser, sa jambe et son pied maintenant devant mon visage. Son petit pied élancé était si beau ; tout ce que je voulais faire, c'est le sucer. J'ai pris le pain de savon et j'ai commencé à le faire courir de haut en bas sur son petit pied tout en le massant en même temps. Je pouvais dire qu'il aimait ça alors qu'il allongeait la tête en arrière et laissait échapper un petit gémissement. Après quelques minutes à faire mousser son pied, je l'ai mis dans l'eau et je l'ai nettoyé. Alors que je le ramenais hors de l'eau, je pouvais voir que ses yeux étaient toujours fermés alors qu'il s'appuyait contre la baignoire.
J'ai rapproché son pied de mon visage et j'ai remarqué comment ils étaient soigneusement manucurés. J'ai ouvert la bouche et pris son gros orteil et j'ai commencé à le sucer pendant que je frottais son mollet. Il n'a rien dit au début, il s'est juste déplacé et a dit "oui, j'aime ça". Avec ses encouragements, j'ai pris chacun de ses petits orteils dans ma bouche et je les ai sucés. Je pouvais sentir son autre pied appuyer fermement contre ma bite dure alors qu'il la bougeait de haut en bas comme s'il me branlait. Il a dit "suce mes orteils, et après tu pourras me sucer la bite". J'ouvris la bouche autant que possible et j'enfonçai presque la moitié de son pied dans ma bouche, mettant ma langue entre chacun de ses petits orteils. Il ne pouvait pas croire que j'avais le pied dans la bouche, mais il aimait sentir ma langue bouger entre ses orteils.
Soudain, la porte de la salle de bain s'est ouverte et nous avons entendu "Je vais être en retard"... oh merde, oh merde, oh merde, pensai-je alors que Janice se tenait là à nous regarder avec le pied de Gavin dans ma monture. J'étais gelé ; Je ne savais pas quoi faire ou dire alors je suis resté assis là pendant quelques secondes, ce qui m'a semblé une éternité. Lentement, je laissai son petit pied glisser hors de ma bouche, prêt à l'entendre me crier dessus, ses petits orteils luisant de ma salive dessus. Janice a dit: "Eh bien, c'était une bouchée, n'est-ce pas, Gavin, aimez-vous qu'il vous suce les orteils?" Il a répondu rapidement : « oui, j'aime qu'il me lèche et me suce les orteils ». Janis m'a demandé s'il y avait autre chose qu'il voulait que je suce. Tout ce que Gavin pouvait dire était "oh ouais, j'ai autre chose qu'il peut sucer".
Janis m'a regardé et m'a dit "Est-ce qu'il y a autre chose que tu veux sucer" ? « Voulez-vous que je sois honnête ? » dis-je ? Janis a dit « oui, vous êtes entre amis et nous ne vous jugerons pas » ? J'ai dit OK, je veux lécher ses deux pieds et sucer tous ses orteils. Je veux sucer chacun de ses orteils et lécher ses petits pieds de haut en bas. Je veux enfouir mon visage dans son ventre en léchant ses petits abdos serrés en me dirigeant vers son petit nombril. Je veux mettre ma langue dans le petit trou du nombril de Gavin tout en serrant ses belles jeunes cuisses.

Articles similaires

Une histoire d'amour au lycée pt 3

C'était lundi, mais heureusement, les vacances de printemps battaient leur plein. Je me suis réveillé après un autre rêve, cette fois sur Hailey et Abbey en même temps. Abbey chevauchait ma bite tout en s'embrassant avec Hailey. Je n'ai pas éjaculé dans mon pantalon cette fois, mais je me suis quand même réveillé en plantant une grande tente. La première chose que j'ai faite a été de vérifier mon téléphone quand je suis revenu à moi. Anna-beth m'a envoyé un texto me demandant si je voulais venir chez elle. J'ai accepté mais je n'ai pas pu venir avant midi. J'ai quitté...

202 Des vues

Likes 0

La femme de Rick partie 5 sur 6

L'histoire de mon ami La femme de Rick 5 (5 sur 6) La scène : Les yeux bandés, j'étais à genoux dans le salon sol, genoux écartés, aine serrée contre le dos de Linda, mon femme, qui était également agenouillée et assise sur ses talons. Linda, en tour, était agenouillé entre les jambes tendues de William, qui assis sur notre causeuse. Maintenant, imaginez ceci : Moi, M. Hétérosexuel, j'étais penché en avant avec mes bras autour de ma femme. Ma main gauche était placée sur celle de Linda main gauche qui pressait et massait les testicules de William. Mon droit main...

803 Des vues

Likes 0

Ma petite soeur Lily, Chapitre 2 : Le premier amant de Lily_(0)

Le soleil est entré dans la chambre et je me suis réveillé et me suis frotté les yeux. J'ai regardé à côté de moi et il y avait ma petite sœur. J'ai pris mon téléphone et nous avons commandé le petit-déjeuner, puis je l'ai prise dans mes bras. Elle s'est réveillée juste un peu et a frotté ma poitrine alors qu'elle était allongée là. Sa main ralentit alors qu'elle se rendormait et je jouais avec ses longs cheveux bruns aux pointes bleu gris. Bientôt, la sonnette retentit et je glissai lentement hors du lit. Quand je suis revenu, elle était assise...

874 Des vues

Likes 0

Acte de foi

En passant vos années de formation à San Francisco, vous vous développez différemment, surtout en ce qui concerne le sexe. Je n'ai jamais eu de copines à proprement parler, et je n'ai même pas porté de short de jockey, mais je me suis masturbé assez fréquemment. C'est-à-dire que j'avais d'autres intérêts. Alors, quand j'avais quinze ans, je me suis demandé dans le quartier de Castro, même si je ne pouvais pas boire, j'ai pensé que j'irais faire un tour. Les gens étaient vraiment sympathiques... Un joli garçon adolescent curieux... heh... allez comprendre. Il y avait un bar particulier, avec un café...

186 Des vues

Likes 0

Femme de chambre au lait crémeux

Femme de chambre au lait crémeux Kelsey Diaz avait toujours eu des garçons après elle, même à l'école primaire. Il y avait juste quelque chose en elle qui semblait les attirer. Elle ne le comprenait pas vraiment quand elle était enfant, mais c'était devenu au moins un peu plus évident quand elle était entrée au lycée. Kelsey était un joli mélange de latino et d'amérindien, environ un quart d'amérindien pour autant qu'elle le sache. Mais ce que cela signifiait physiquement pour elle, c'était qu'elle était ce que les garçons appelaient une « bombasse totale ». Elle soupçonnait secrètement que parfois ils...

177 Des vues

Likes 0

Seins eu bang bang

Encore une fois, je vous apporte la copie écrite d'une aventure interraciale plus récente. Comme avant, j'adore recevoir du courrier de vous tous et si vous n'obtenez pas de réponse de ma part la première fois, bon sang, écrivez-moi à nouveau. Un peu de contexte pour cette histoire : Cela s'est passé une nuit l'été dernier. J'étais sur le chemin du retour des clubs (mon mari était absent pour la semaine - entraînement). À environ ¼ du chemin du retour, ma voiture a commencé à faire des siennes et m'a finalement abandonné. À l'aide de mon téléphone portable et d'un répertoire...

1.1K Des vues

Likes 0

La Réunion Anniversaire - CH 2

Je suis retourné dans le couloir et suis allé chercher une autre bière. Après ce que je venais de vivre, j'en avais besoin. Ma tête nageait de confusion. Je venais d'être victime de chantage pour baiser tante Edna. Et même si c'était certainement agréable, j'ai trouvé que tout était un peu bizarre et pervers. Puis ça m'a frappé... Et Heather ? Mon esprit s'est empressé de me demander si je devais lui dire ce qui venait de se passer. Que dirais-je quand elle irait chercher sa culotte ? Comment pourrais-je expliquer ce qui s'est passé ? que je m'étais fait prendre par...

910 Des vues

Likes 0

Le week-end (partie 2)

Deuxième partie de ma première histoire. C'est mon premier essai, alors pardonnez toute erreur ou mésaventure. Ce chapitre, les choses deviennent intéressantes ! Si l'inceste n'est pas votre truc, ne lisez pas la suite. Chapitre 2 : Mauvaise conduite. Je montai à l'étage, mes parents venant de partir. Eh bien, si je suis coincé ici, je vais juste devoir me défoncer. pensai-je en souriant alors que je faisais deux pas à la fois. Alors que j'arrivais en haut des escaliers, Danielle sortait de sa chambre. Elle était habillée pour sortir. Je n'ai pas pu m'empêcher de penser Merde. Elle portait une...

738 Des vues

Likes 0

Affaires collégiales

Affaires collégiales par Droid447 L'entraînement de cheerleading était terminé. Janet et Bianca ont attendu dans les vestiaires jusqu'à ce que tout le monde soit parti. Ils avaient flirté l'un avec l'autre au cours des dernières semaines, hésitant à faire le premier pas. Quand ils l'ont fait, rien ne les a arrêtés. Janet regarda par la porte, s'assurant qu'ils étaient seuls... Je pensais qu'ils ne partiraient jamais, a déclaré Janet. Bianca regarda son amie avec des yeux aimants, pensant, Elle est si jolie. Comme d'habitude, Janet était plus ouverte, marchant vers Bianca et l'embrassant. Bianca hésita une seconde, toujours pas habituée à...

352 Des vues

Likes 0

La fabrication d'une salope - partie 4

« Normalement », dit le Dr Field. J'aurais une infirmière présente et elle resterait pendant l'examen, mais ton beau-père me dit que ce ne sera pas nécessaire. En fait, il sera présent à la place lorsque je l'appellerai. Il dit également qu'il n'est pas nécessaire de vous donner une robe ou de quitter la pièce pendant que vous vous déshabillez. Il m'a souri, mais pas d'une manière vraiment amicale. Alors, vas-y, enlève ta robe. Papa m'avait dit de porter une robe en coton et pas de soutien-gorge ni de culotte, alors je l'ai enlevée par-dessus ma tête et je suis restée...

313 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.