Quand mes rêves sont devenus réalité. Chapitre 3.

463Report
Quand mes rêves sont devenus réalité. Chapitre 3.

Quand mes rêves sont devenus réalité. Écrit et publié par hard93

Chapitre 3. Apprendre à être le couple que nous avons toujours voulu être :



Il y a plus d'histoire que de sexe si ce n'est pas ce que vous recherchez, désolé mais essayez un autre écrivain.


Dans le chapitre précédent, Andy a découvert qu'il avait gagné à la loterie. Rachel, son béguin de longue date, la fille dont Andy rêvait depuis qu'il la connaît avait également le béguin pour lui. Dès leur deuxième baiser, leur béguin est devenu amour et Rachel a insisté sur le fait que tout ce qui lui importait vraiment était l'amour d'Andy. Andy n’est pas sur le point de refuser le désir de son cœur de longue date. Rachael désirait Andy tout aussi longtemps. Après une journée à se taquiner, ils se faufilent au lit ensemble et réalisent leurs rêves.


Nous reprenons l'histoire.

Au bout d'un moment, nos parents deviennent sérieux et nous établissent des règles. "D'abord. Vous n’allez pas faire l’amour ailleurs que dans l’une de vos chambres. Pas de sexe dans les voitures, dans un parc ou partout ailleurs où vous pensez pouvoir vous en sortir sans problème.

Deuxième. Tant que Rachel ne fait pas l'amour les soirs de travail et quand l'école commence, pas de sexe les soirs d'école. Elle aura besoin de dormir pour travailler.

Troisièmement : pas de relations sexuelles après le coucher. Vous devez agir comme un couple marié, sans vous vanter d’avoir des relations sexuelles avec vos amis. Traitez-vous les uns les autres avec respect et respectez la famille.

Dès que Rachel et moi avons fini de petit-déjeuner, nous bâillons et nous étirons tous les deux en disant. "Besoin d'une sieste?" En riant, nous secouant tous les deux la tête et courons à l'étage.

Lorsque nous avons atteint la plus haute marche, Megan nous appelle : "Pas si vite, redescendez ici, vous deux."

Nous gémissons tous les deux avant de nous retourner et de redescendre. Megan demande : « Qu'aviez-vous prévu pour la journée ?

Je lui dis : « Cette fois, nous allions encore aller au centre commercial pour acheter une robe pour Rachel, une bonne pour la fête de samedi soir prochain. Peut-être regarder autour de moi et faire quelques autres choses.

Maman rit et dit : « Faire du shopping de robes semble amusant, pourquoi ne pas emmener vos filles et laisser les hommes ici. Je pense qu’ils veulent quand même parler de la nouvelle maison.

Rachel et moi n'aimons vraiment pas l'idée d'être loin l'un de l'autre. Mais comme je suppose, ils ont le contrôle et je suis de la partie. J'embrasse longuement Rachel avant de les laisser partir. Papa et Bill se contentent de rire un peu de moi. Ensuite, ils me traînent et nous commençons à visiter la maison. Papa me dit qu'il nous faut une liste des éléments à intégrer pour pouvoir trouver un architecte qu'il connaît. Il me dit aussi que si tu restes occupé, le temps passera plus vite et elle ne te manquera pas autant.

Je dis quelque chose que Bill a dit hier soir : « C'est plus facile à dire qu'à faire. »

On fait vraiment la liste qui prend quelques heures et on fait des allers-retours sur quelques points. Celui qui utilise l'énergie solaire pour une grande maison comme celle-là, nous estimons qu'il faudra près de soixante-quinze mille dollars pour obtenir suffisamment d'énergie pour la faire fonctionner. Je fais remarquer à papa qu'il faudra environ vingt-cinq mille dollars rien que pour amener une ligne électrique et un compteur à la maison. Cela contribue donc à réduire les coûts. Si vous considérez que vous payez vingt-cinq mille dollars, juste pour vous faire facturer des frais mensuels.

Un autre problème auquel nous avons été confrontés étant au sommet de la colline. Pour que l’eau de ville soit livrée, nous aurions besoin d’utiliser une pompe secondaire. Le stockage de l'eau pour obtenir une pression continue étant donné qu'il s'élevait de soixante-quinze à cent pieds plus haut que la majeure partie de la ville.

Avec 800 acres, c'est plus que suffisant pour un lit d'épuration pour la fosse septique et une séparation pour un puits d'eau. Nous avons donc décidé de le faire au lieu d'essayer d'obtenir l'eau de la ville, nous pourrions faire notre propre purification de l'eau après l'avoir pompée dans un réservoir de stockage. . Il faudrait ajouter du chlore avant que l’eau ne soit stockée pour empêcher la croissance de tout contaminant indésirable dans le réservoir. Nous le filtrions et le faisions vérifier souvent pour garantir sa sécurité. Nous avons décidé de créer un petit panneau solaire juste pour la pompe, elle n'aurait pas besoin de batterie, elle pourrait fonctionner toute la journée et remplir le réservoir.

Cela couvrait les services publics de la maison. Maintenant, pour la maison elle-même, j'ai décidé que je voulais une maison qui soit un manoir non seulement en nombre de pièces, mais aussi en fonction de la fonction de ces pièces. Une piscine et un solarium Rachel et moi adorons nager, un cinéma maison pouvant accueillir vingt personnes, puis Bill et papa ont tous deux suggéré un billard et une grande salle de jeux. Je voulais une pièce sûre, capable de résister à une tornade, le sommet de la colline était exposé. Notre maître avec deux coins salons, ils peuvent servir de crèches jusqu'à ce que les enfants aient un peu grandi, des chambres pour six enfants et une chambre d'amis. Ensuite, Bill m'a suggéré d'ajouter deux autres chambres pour en faire un total de dix. Nous pouvons en faire deux autres suites principales, je suggère. Laverie en raison de six enfants. Je voulais deux laveuses et trois sécheuses. La cuisine devrait être quelque chose d'assez grande, nous aurions besoin de cuisiner suffisamment de nourriture pour nourrir huit personnes ou plus à chaque repas et plus de personnes pendant les vacances. La cuisine devrait avoir des appareils intégrés comme un grand réfrigérateur et un congélateur, certainement un lave-vaisselle, probablement deux. Je veux un grand espace de rangement, ainsi qu'un plan de travail et un garde-manger pour le stockage d'autres produits secs.

Je voulais un garage séparé avec un parking pour six voitures, un espace de stockage pour un hors-bord et un bateau de pêche, ainsi qu'un espace de travail et un espace de stockage pour le jardinier. Le garage devrait également avoir un appartement de deux chambres.

Papa a suggéré que nous construisions d'abord le garage. Nous pourrions utiliser le stockage pour les matériaux de construction. L'appartement peut être notre résidence temporaire. La construction de la maison principale peut prendre un an, mais le garage pourrait être achevé en quelques mois. Comme nous allions être hors réseau, j'ai suggéré que nous puissions ajouter au garage une pièce pour les batteries de stockage et les onduleurs nécessaires à notre système électrique. De cette façon, le pouvoir serait là pour aider à la construction. Nous devrions faire construire un puits, des systèmes électriques et un système de purification pour l'eau du garage et de la maison principale. Nous pourrions utiliser le même lit Leach pour l’appartement que pour la maison principale que nous utilisons afin d’éviter d’ajouter une autre dépense.

Parce que l'appartement sera notre résidence temporaire, j'ai décidé de le rendre aussi agréable que possible. Ainsi, au lieu d'un simple deux chambres, l'une des chambres sera une suite parentale avec une deuxième chambre que nous utilisons comme bureau, une buanderie avec laveuse et sécheuse, une deuxième salle de bain complète, une cuisine complète et un grand salon pour compléter l'appartement. Cela ressemble plus à une maison avec un garage surdimensionné en dessous.

Papa pense déjà à la construction du garage. En utilisant des parpaings et du béton coulé pour le premier étage et un pont pour soutenir le deuxième étage, le second serait facturé comme une maison avec un passage sanitaire, mais des couches de cloisons sèches brûlées seraient ajoutées entre le premier et le deuxième étage pour l'amener au codes de construction requis. Papa rit en me disant. "Vous allez avoir le garage résidentiel le plus cher de l'État." Avec les frais des trois principaux services publics, électricité, eau et égouts, ajoutés au garage. Je peux comprendre son point de vue.

Nous décidons de faire de la maison deux étages avec un grand sous-sol aménagé avec walk-in. Nous utiliserons le flanc de colline que la pente nous permettra d'aménager dans un sous-sol walk-in. Le solarium et la piscine sont papa suggère qu'on peut aussi faire la partie serre surtout si on les réoriente du côté sud-est de la maison. Ne serait-ce que des fleurs, suggère Bill. "Rachel adore les fleurs, en avoir toute l'année la rendrait heureuse." Nous installerons un ascenseur pour faciliter le déplacement des meubles du sous-sol au deuxième étage. Des couloirs plus larges dans certaines zones et un plan d'étage ouvert autour de la cuisine et de la salle familiale, d'une salle à manger et d'un salon formel. Je sais une chose ; Je vais embaucher une femme de ménage pour aider à garder la maison propre.

La plupart des grandes pièces se trouveraient au sous-sol, le cinéma maison, le coffre-fort, la salle de billard/de jeux, la piscine et le solarium seraient parfaits pour la plupart des divertissements organisés au sous-sol. L'ascenseur doit être accessible près de la cuisine et du couloir du deuxième étage.

Je veux un système d'extinction d'incendie dans la maison. Couvrez au moins les issues de secours pour que nous puissions sortir en cas d'incendie. La maison éloignée des pompiers ne fait qu'ajouter au danger d'incendie. Nous devons également utiliser des matériaux ignifuges ou résistants. Je sais que mon père a essayé d'utiliser des poteaux métalliques, mais la plupart des gens résistent à cette idée. Au moins, nous pouvons l'utiliser autour des zones sujettes aux incendies comme la cuisine et la buanderie pour ralentir si possible la propagation du feu.

Cela devrait donner suffisamment d’informations à l’architecte pour travailler. Les premières semaines de ce processus nécessiteront de nombreux échanges d'idées sur les ébauches. Je voulais que l'architecte termine d'abord les plans de l'appartement avec garage. Nous déciderons du style général des bâtiments et construirons le garage. Les points majeurs de la maison doivent être définis avant la construction du garage. J'espère que nous pourrons être dans notre garage avant la fin de l'été. Cet automne verra le début de la construction du manoir. Nous sommes encore début juin donc c'est possible. La maison que papa construit ici devrait être achevée d’ici la fin du mois. Ce sera le cas sans plus de retards majeurs. Je devrais avoir l'argent de la loterie, le terrain acheté et le titre, les permis de construire, tout est fait avant le premier juillet. La construction du garage devrait commencer la deuxième semaine de juillet, avec un délai de deux ou trois mois étant donné que les services publics sont en cours avec le garage.

Papa commence à rire : "Je t'avais dit que ce ne serait pas si terrible si tu restais occupé."

La porte d'entrée s'ouvre et puis Rachel entre en courant, elle a couru droit dans mes bras. Nous nous tenons presque comme si nous étions séparés depuis un an. Elle dit. "Tu m'as manqué. J'ai trouvé une bonne robe, j'espère qu'elle vous plaira.

Elle porte la même robe dans laquelle elle a laissé, donc ça doit être toujours dehors, elle n'a pas de sac avec elle. Je lui dis. "Tu m'as manqué aussi, je pensais à toi tout le temps que tu es parti."

Rachel demande : « Tu veux dire que tu n'as rien accompli ?

Papa et Bill rient en pensant que je me suis mis dans un coin. Je dis. "Non, je pense que nous en avons assez pour que l'architecte puisse commencer les plans d'étage. Nous avons même eu une idée sur le calendrier des travaux. Mais chaque idée, chaque plan auquel j'ai pensé était ce que je peux faire pour te plaire.

Rachel me prend dans ses bras et me fait un gros bisou. "Je veux tout savoir à ce sujet. Veux-tu voir ma nouvelle robe ? Je secoue la tête oui.

Rachel dit en me prenant la main pour me conduire à la voiture. "Tu devras m'aider à apporter des affaires si tu veux voir ma robe."

Papa et Bill rient avant de marmonner : « La formation a commencé. »

Maman et Megan attendent dehors tandis qu'Emily s'assoit sur le porche et regarde. Dans le coffre de la voiture, il n'y a qu'une douzaine de sacs et, pas si pleins, les quatre dames pourraient facilement les transporter. Mais je vois que c'est un exercice d'entraînement pour Rachel et moi.

Appelons cela la première leçon : comment amener votre homme à faire ce que vous pouvez faire tout aussi facilement.

Rachel dit: "Les voici, chérie, peux-tu les amener tous à l'intérieur."

Je commence à prendre les sacs et dis. "Ce sera mon plaisir, mon amour." Je retire tous les sacs, en remarquant un chez Fredericks of Hollywood, Victoria's Secret et quelques autres magasins similaires. Posez les sacs dans une main, je ferme doucement le coffre, rassemble les sacs et me dirige vers l'intérieur. Je suis Rachel qui a un certain balancement sur ses hanches. Elle m'ouvre gentiment la porte voyant que mes mains sont pleines. Une fois à l'intérieur, je lui ai demandé. « Est-ce que tout cela est à vous ? Elle secoue la tête et non, alors je lui demande lesquels sont les vôtres. J'ai posé les sacs pour séparer les siens du reste. Alors qu'elle montre chaque sac, je le récupère, il ne s'agit que de quatre sacs qui ne lui appartiennent pas. Une fois que j'ai pris tous ses sacs en main, nous nous dirigeons vers sa chambre.

Emily a un air aigre sur le visage. Je lui demande : « Qu'est-ce qu'il y a, sœur, as-tu perdu ton pari ?

Elle laisse échapper avant de penser: "Oui, je l'ai fait."

Maman et Megan rient en ramassant les quatre autres sacs et entraînent Emily dans la chambre principale.

J'emmène Rachel à l'étage jusqu'à sa chambre, apportant tous ses sacs avec moi. Une fois à l'intérieur, Rachel ferme et verrouille la porte derrière elle. Rachel a un sourire diabolique et elle se tourne et recule d'un pas vers moi avant de dire : " Pourrais-tu m'aider avec cette fermeture éclair ? "

En souriant, je répète: "Ce sera mon plaisir, mon amour."

En une seconde, ma main est en haut de sa fermeture éclair et je la baisse lentement avec précaution en m'assurant qu'elle ne gratte pas sa peau. Quand il est en bas, je me penche en avant et embrasse doucement son cou en dessous de la fermeture éclair. Rachel rit mais ne bouge pas et n'essaye pas de m'arrêter. Mes mains poussent doucement la robe vers l'avant, révélant plus de peau. Je continue de l'embrasser dans le dos quand j'atteins son soutien-gorge, elle dit: "Ça doit aussi s'enlever." Je défais le loquet du soutien-gorge qui le maintient ensemble et j'embrasse sa peau sous le soutien-gorge posé. Je continue dans son dos en embrassant doucement chaque centimètre carré de peau maintenant exposée.

La robe de Rachel tombe vers l'avant et glisse sur ses jambes, son soutien-gorge tombe sur le sol et elle se tourne dans mes bras. Ses mamelons sont durs alors qu'elle se presse contre moi. Nos bouches se rencontrent avec impatience dans un baiser passionné. Elle s'est finalement retirée en me frottant le menton et a dit : "Andy, tu as besoin de te raser."

J'ai complètement oublié le rasage. "Désolé mon amour, je peux courir jusqu'à chez moi, me raser et prendre un sac de voyage."

Rachel me frottant toujours le menton et dit : "Pas maintenant, chérie, je veux modeler mes nouvelles robes pour toi."

Je dis: "D'accord mon amour, tout ce que tu désires."

"Tout ce que je désire ?" » demande Rachel avec un regard très séduisant. "Tu penses qu'on pourrait s'en sortir avec une baise très rapide." Sa culotte tombe au sol, elle écarte légèrement les jambes, elle se penche sur le bord du lit et y pose ses mains. Ma bite est dure et prête à l'action alors que je défais mon pantalon rapidement et qu'il tombe jusqu'à mes cuisses, debout derrière Rachel, je m'aligne sur sa chatte crémeuse et commence à la pousser. Ma bite ne s'est enfoncée que d'environ un pouce et Rachel me repousse durement. Elle regarde par-dessus son épaule et gémit : "J'ai voulu ça toute la journée."

Je ne lui donne qu'une seconde ou deux pour s'adapter à moi. Quand elle avance, je tiens ses hanches en retirant la moitié de ma virilité, puis je la repousse et commence un rythme lent et régulier. Il ne lui faut pas longtemps pour commencer à frémir. Elle se penche et commence à frotter son clitoris et j'accélère mon rythme pour correspondre à la vitesse à laquelle elle se frotte avec sa main. Elle baisse la tête sur le lit pour étouffer ses forts gémissements. Elle lui tire un oreiller puis se cambre en tenant un oreiller sur son visage, elle crie. J'entends un étouffé: "Oh oui, Andy, je jouis."

Toujours en tenant ses hanches, mes mouvements deviennent plus rapides et plus urgents. Des gémissements plus étouffés. "Oui, Andy, fais-le." Je pousse fort jusqu'à son col pour l'ouvrir et permet à mon sperme de couler dans son ventre, maintenant je décharge un gros jet de ma semence dans son ventre. Les genoux de Rachel fléchissent et je l'empêche de tomber, je la serre contre moi. Il ne faut pas très longtemps avant que je sois moi aussi complètement épuisé. Je lui retire ma virilité adoucissante et lui permets de descendre doucement sur le lit. J'ai rapidement attrapé quelques mouchoirs et je les lui ai apportés pendant que le sperme s'écoulait d'elle.

En tenant les mouchoirs contre elle, elle commence à rire et je me penche en avant pour lui donner un baiser affectueux. Je ne sais pas pourquoi c'est maintenant que je pense demander. "Rachel, est-ce que tu prends un contrôle des naissances ?"

Rachel secoue la tête avec un sourire. Je me contente de sourire et de caresser doucement son ventre avant de dire : « Vous essayez de prendre une longueur d'avance sur nos six enfants ? Maintenant, le rire de Rachel se transforme en un rire complet auquel je me joins.

Lorsqu'elle se calme un peu, elle demande : « Si je tombais enceinte, m'épouserais-tu quand même ?

Heureusement, je dis : « Je crois que nous l'avons fait ce matin. Emily officiait, souviens-toi et nos parents demandent les voyelles.

Le visage de Rachel s'illumine et dit : « Et maintenant, nous venons de consommer notre union. »

Je dis : « Tout ce que nous avons à faire est d’obtenir une licence de mariage et de la faire signer et témoigner. »

Rachel rit en disant : « Je veux un mariage en juin. Si c'est tout ce que nous avons à faire, pouvez-vous également le faire la semaine prochaine ? »

Maintenant, en la serrant dans mes bras, je dis : « Dès que nous aurons nos bagues, je m'assurerai que tout le reste est prêt aussi. Si nous devons faire plus, nous le ferons. Ce n’est peut-être pas un grand mariage en juin, mais il y en aura un.

Rachel dit : « Quoi que nous fassions, tant que je serai marié avec toi d'ici juillet, ce sera bien. »

« Patient hospitalisé. » Je dis d'un ton ludique.

En riant, elle dit : « Onze ans et je n'attends plus. »

En souriant vivement, je dis: "Je dois être d'accord avec toi, je ne peux plus attendre aussi."

Dit Rachel en riant alors qu'elle commence à enfiler sa culotte et à chercher le sac Victoria pour sa nouvelle robe. "Peut-être que nous ferions mieux de nous dépêcher avant qu'ils pensent que nous essayons de faire d'eux des grands-parents."

Je l'embrasse avant de lui dire : "Je vais adorer en faire des grands-parents, que nous le fassions aujourd'hui ou l'année prochaine." Je m'habille pendant que Rachel choisit la robe à essayer.

Je l'aide à enfiler la nouvelle robe. Elle s'éloigne de moi et se retourne lentement. La robe épouse parfaitement chaque courbe de son corps, elle est absolument magnifique dedans. Je dis: "Wow, cette robe te va si bien."

Elle sourit et regarde le miroir qu'elle tourne avant de me demander : "Tu penses vraiment que je suis jolie ?"

« Je n'ai même pas besoin de réfléchir à cette question. Tu es absolument magnifique. Cette robe le montre. Certaines choses que tu portes cachent un peu cela, mais je le vois à chaque fois que je te regarde.

Rachel me reprend dans ses bras et nous nous embrassons à nouveau. Je lui murmure : « C'est la seule chose qui me manque dans le fait de faire l'amour dans cette position que nous venons d'essayer. J'adore t'embrasser quand nous faisons l'amour.

Rachel lui répond : "Tu veux dire faire l'amour."

"Non Rachel, nous n'avons jamais fait l'amour, je t'ai toujours fait l'amour. Je t'aime et j'essaie toujours de m'assurer que tu profites de chaque seconde où nous faisons l'amour.

Rachel murmure sa question : "Alors la différence entre le sexe et faire l'amour, c'est l'amour ?"

"Oui mon amour, la différence entre le sexe et faire l'amour c'est que je suis amoureux de toi."

Rachel, comprenant maintenant exactement ce que je veux dire, dit : "Alors, si tu es amoureux de quelqu'un et que tu fais l'amour, qu'est-ce que ça fait de toi ?"

"Eh bien, cela dépend si vous êtes une femme. Cela fait de vous une épouse. Si vous êtes un homme, cela devrait faire de vous un mari. Cela fait définitivement de vous un amoureux. Je caresse amoureusement son visage.

Rachel, souriante, dit : "Je me sentais un peu salope en pensant faire l'amour avec toi, mais comme tu le dis, je ne me sens plus mal à ce sujet. Je serai votre épouse, votre amante et la mère de vos enfants.

Je lui souris et lui dis : "Je t'aime et je serai ton mari, ton soutien, ton amant et le père de tes enfants, je serai leur papa, leur camarade de jeu, toi et leur protecteur."

Rachel, qui rigole, dit : « Et si j'ai besoin d'un camarade de jeu de temps en temps ? »

En caressant toujours doucement son menton, je dis : « Je suis déjà ton camarade de jeu. Je jouerai avec toi à tout moment. Je pose ma main sur sa poitrine et passe légèrement à travers la robe.

Rachel boudeuse dit : "Je ne pense pas que nous puissions nous en sortir une seconde fois."

Commencez à l'embrasser légèrement sur ses lèvres lorsque je m'arrête en disant : "Tu as probablement raison."

Elle enlève la robe et la pose sur le lit en choisissant un autre sac, elle enlève une autre robe et l'enfile. Cette robe n'est pas aussi révélatrice mais tout aussi collante, mettant très joliment en valeur sa silhouette. Je lui dis. "Tu rends cette robe magnifique." Il est beaucoup plus facile de lui attribuer le mérite que la robe.

Elle demande à nouveau : « Vous le pensez vraiment ?

"Oui, je le fais. Mais là encore, je suis très partial d'être amoureux de toi." Cela fait rougir et rire Rachel.

Un coup à la porte nous fait nous retourner tous les deux alors que la poignée de porte tremble. Nous pouvons entendre Emily de l'autre côté de la porte demander. « Pourquoi la porte est-elle verrouillée ? »

C'est une porte de maison standard avec la serrure au centre et je ferai de mon mieux pour couvrir Rachel. "Oh désolé, j'ai dû le verrouiller accidentellement lorsque j'ai fermé la porte." J'ouvre la porte pour parler librement à Emily, mais Emily entre. Emily renifle et sent l'odeur qui flotte encore dans l'air. Rachel et moi ne le sentons pas parce que nous le respirons depuis si longtemps.

Emily demande : « Quelle est cette odeur ?

Rachel rougit et détourne le regard, mais Emily me regarde dans les yeux et je lui dis. « C'est l'odeur créée lorsque deux personnes font l'amour. Nous avons décidé de faire de vos parents et des miens des grands-parents. Mais nous voulons les surprendre. Nous voulons aussi nous marier le plus vite possible. Si vous célébrez notre mariage ce matin, ce n'était pas assez officiel.

Emily rougit et commence à bégayer. "Je ne l'ai pas fait... je ne pense pas... Mais..."

Je la regarde et dis. « Nos parents ont demandé les voyelles auxquelles nous avons dit que je le fais, et vous nous avez prononcés mari et femme. N'est-ce pas un mariage ? »

Emily se retire de la pièce plus vite qu'elle n'y est entrée. Rachel se retourne et rit avant de me serrer dans ses bras. Et nous pouvons entendre Emily demander en bas. "Maman, est-ce que j'ai épousé Andy et Rachel ce matin?"

Notre père éclate de rire, nos mères se joignent à nous et j'entraîne Rachel en bas et dès que nous faisons notre apparition. dit Megan. "Voici l'heureux couple le jour de leur mariage."

Rachel se retourne et saute dans mes bras, enroule ses longues jambes autour de ma taille et commence à m'embrasser. C'est ainsi que nous sommes devenus officieusement mari et femme. Ce qui nous convenait parfaitement, nos parents nous traitaient comme un couple marié.

Je leur ai dit. "Nous allons obtenir une licence de mariage la semaine prochaine. Une fois les alliances terminées, si le mariage d'Emily n'était pas assez bon, nous trouverions un pasteur, un juge, un juge de paix ou toute personne pouvant légalement célébrer la cérémonie pour nous. Nous le ferions. signez le permis. Nous serions certainement légalement mariés avant la fin de ce mois. Nous avons attendu onze ans et cela suffit.

Rachel a juste continué à m'embrasser à chaque mot jusqu'à ce que j'aie fini de parler, puis elle a dit. « Mon mari a tout à fait raison. Nous avons attendu onze ans et ça suffit.»

Megan rit avant de dire. "D'accord, vous dormez tous les deux chez Andy ce soir. Emily a besoin de repos, tout comme Bill et moi. Vous êtes tous les deux beaucoup plus bruyants que vous ne le pensez. »

Maman et papa se regardent avant que maman ne dise. "Nous avons insonorisé notre chambre il y a des années."

«Cela explique comment je peux dormir une nuit la plupart du temps. Je t’entends encore de temps en temps. Je ramène Rachel dans sa chambre pour rire d'en bas. Elle commence à remplir un sac de voyage qu'elle a acheté. Je ris quand elle a mis quatre paires de culottes. Elle sourit en retour avant de dire. "J'ai dû en acheter une paire aujourd'hui. J'avais tellement de fuites que j'avais trempé celles que je portais." Elle tend la main et enlève la paire qu'elle porte absolument trempée, attrape une autre paire et l'enfile.

Poser pour attraper une paire supplémentaire et dire. "Sur le chemin de chez toi, nous devons nous arrêter dans une pharmacie. Je veux que tu prennes des protège-slips et une douche pour moi."

Je commence à rire avant de lui dire. «Je ne pense pas que mon père acceptera ça pour ma mère et ils sont mariés depuis dix-neuf ans. Mais si tu veux vraiment que je choisisse quelque chose comme ça pour toi, je le ferai. Mais cela va vraiment vous coûter cher.

Elle se retourne et me repousse sur le lit avant de dire. « Qu'est-ce que ça va me coûter pour que tu fasses une petite chose simple pour moi ? »

En riant je dis. «Je vais acheter deux ou trois bouteilles de douche. Parce qu'une fois que tu te doucheras, je vais te lécher jusqu'à ce que tu n'en puisses plus. Ensuite, je vous donnerai une raison d'utiliser la prochaine bouteille.

Avec un sourire diabolique sur le visage, dit Rachel. "Si vous alliez les chercher sans vous plaindre, j'allais le faire de toute façon."

Je demande en riant. « Est-ce que cette partie de la première leçon est correcte ? »

Dit Rachel en riant. "Non, tu as sauté jusqu'à la cinquième leçon, tu as si bien réussi la première leçon. La cinquième leçon est une tâche simple pour moi, une tâche très embarrassante pour vous.

J'explique : « Pas si je vous oblige à me montrer les produits que vous voulez. Si vous faites cela, j'y retournerai avec plaisir et les récupérerai à chaque fois. Ce n'est pas vraiment un problème pour moi de faire ça. C'est juste que je ne sais pas lesquels tu veux. Me tenir là à essayer de me souvenir ou de déterminer lesquels vous voulez me rendrait fou.

Rachel demande : « Tu veux dire que tu marcherais directement vers les produits féminins et ramasserais une boîte de tampons, une bouteille de douche et des serviettes féminines si tu savais lesquels je voulais.

Avec tout le sérieux, je dis : « Si vous avez besoin de tout cela, j'irais volontiers le chercher, même si c'était juste pour vous asseoir et que vous puissiez regarder votre feuilleton préféré.

Maintenant, Rachel demande : « Sérieusement, tu irais dans une pharmacie ou un grand magasin et récupérerais ce truc pour moi. »

En prenant doucement son visage en coupe et en la regardant directement dans les yeux, je dis: "Pour toi, je fais tout ce que la plupart des hommes trouveraient embarrassant ou se battraient pour s'en sortir, je le ferais pour toi."

"Je reviens dans une seconde." Elle se lève et se dirige vers sa salle de bain. À son retour, elle tient trois couvercles de boîte. Elle dit : « Allez simplement dans le magasin et trouvez ces produits, le magasin devrait avoir exactement les mêmes que ceux-ci. Assortissez simplement les hauts et vous êtes en or.

Je tends la main vers les dessus des boîtes ; elle les pose doucement dans ma main. Je les glisse dans ma poche. Puis je dis : « Tout ce dont vous avez besoin avant de partir. »

Rachel dit avec un sourire diabolique : "Non, je pense que j'ai tout acheté à la pharmacie, sauf ce dont j'ai besoin."

En lui baisant la main, je l'aide à se lever. Ensuite, nous sommes redescendus à pied jusqu'à mon camion, et je nous conduis à la pharmacie et récupère les articles de Rachel, au lieu de me contenter d'une douche, j'en ai quatre. Une dame âgée d'une cinquantaine d'années travaille à la caisse pendant que je paie les articles. Elle me regarde avant de dire : « La plupart des hommes ne se laisseraient pas surprendre en achetant ça pour leur petite amie ou leur femme.

En riant, je dis: "Cela signifie qu'ils échouent à la cinquième leçon."

En riant, elle dit : « On dirait que tu es passé. Tu sais ce qu'est la sixième leçon ?

En haussant les épaules, je dis: "Désolé, je n'y suis pas encore arrivé."

Elle dit : « Se lever au milieu de la nuit pour nourrir le bébé afin que votre femme puisse se reposer. »

Je lui fais remarquer : « Cela semble facile, à moins que ma femme envisage d'allaiter. »

Elle dit alors qu'un autre client fait la queue : « Il existe également une solution de contournement pour cela. Mais il ne semble pas que vous ayez encore besoin de le savoir. Puis elle me tend le sac contenant les objets.

Je sors sur le parking et, montant dans mon camion, je remets le sac à Rachel. "S'il vous plaît, vérifiez si j'ai les bons?"

Rachel regardant à travers le sac, elle sourit avant de dire: "Tu as eu trop de connards mais tu as assez bien fait."

Avec un sourire diabolique, je dis: "Non, je n'en ai pas eu trop, tu ne sais tout simplement pas de combien tu vas avoir besoin."

Rachel commence à rire, "Tu penses que je vais te laisser mettre autant de ton sperme en moi."

En sortant du parking, je lui fais remarquer : "Rachel, tu n'aimes pas que je le fasse autant que moi."

Rachel doit admettre : "Oui, j'apprécie ça."

"Très bien mon amour, tant que tu sais que me faire t'en passer, c'est te faire t'en passer. Alors pourquoi devrions-nous nier que nous aimons tous les deux nous rendre heureux. Seule quelqu’un qui n’a pas à cœur nos meilleurs intérêts pourrait suggérer quelque chose comme ça. »

Rachel dit : « Toutes les filles de l’école disent qu’il est toujours préférable que ton petit ami attende plus de toi. »

Je fais remarquer à Rachel: «Combien de ces filles ont rompu avec leur petit ami parce qu'il est allé chercher ailleurs et qu'elle l'a surpris ou parce qu'elles voulaient que leur démangeaison soit égratignée puisqu'elles n'allaient pas la donner à leur petit ami, elles se sont fait prendre en train de tricher. Je connais au moins sept ou huit filles, autant de garçons, qui ont rompu rien qu'au cours des derniers mois d'école à cause de cela.

Rachel me demande : « Comment pouvons-nous éviter quelque chose comme ça ?

« Je suppose qu'il n'y a qu'un seul moyen pour nous d'éviter quelque chose comme ça. Je devrai faire de mon mieux pour que vous soyez satisfait de nos ébats amoureux. Et si j'ai une démangeaison, tu es le seul à me laisser gratter, parce que je suis le seul à te gratter aussi.

Rachel dit : "Es-tu en train de dire que si je triche, c'est fini ?"

Je lui fais remarquer : « C'est ce que dit la clause de fidélité dans un contrat prénuptial, donc tu l'as déjà dit.

Rachel rit, "C'était la première chose que j'ai demandée."

En arrivant dans mon allée, je lui dis : « J'ai compris il y a longtemps que tu étais la seule personne dont je voulais être amoureux. Tu n'auras pas à t'inquiéter de ma tricherie.

Rachel rit et dit : "Tu veux dire, si Emily se mettait à te nue et te suppliait de la baiser, tu ne le ferais pas ?"

Je lui fais remarquer : « C'est vrai, je ne le ferais pas. Même ta sœur, aussi belle soit-elle, n'est-ce pas. Je ne le ferais pas parce qu'elle n'est pas toi.

Rachel rigole avant de me taquiner : "Je vais dire à ma sœur que tu as dit qu'elle était belle..."

Ne cédant pas à ses taquineries, je lui dis : « C'est bon, tu lui dis si tu veux. Elle n’est pas aussi belle que toi.

Cela l'arrête net alors qu'elle me regarde avant de demander: "Vraiment, j'ai toujours pensé qu'elle était plus belle que moi."

Je lui dis maintenant: "Rachel, pour moi, tu es la femme la plus belle, la plus magnifique, la plus attirante et la plus désirable que je connaisse."

Rachel demande : « Le suis-je vraiment ?

Je lui dis : « Tout est vrai. Maintenant, mets ce beau cul dans mon lit. Rachel attrape le dos de la pharmacie et se dirige vers ma porte. Je sors son sac de voyage du camion et me dirige vers la porte pour le déverrouiller et l'ouvrir pour Rachel. Rachel rigole alors que je la surprends en train de la balayer. Je la porte sur le seuil de ma maison. Une fois dans le couloir, je la déposai doucement. Je retourne à la porte d'entrée, la ferme et la verrouille à nouveau. En revenant Rachel a disparu mais j'entends de l'eau couler dans la salle de bain.

Cela me donne un moment ou deux pour aller au placard à linge et récupérer des draps frais pour mon lit. Je pars rapidement dans ma chambre, débarrasse le lit des vieux draps et le refais. Quand Rachel sort de la salle de bain, elle a un sourire sexy sur le visage. Elle m'a ramené dans la salle de bain et a dit : « Je veux te regarder te raser. Quand j'étais petite, je regardais mon papa se raser. J'ai toujours rêvé de voir mon mari se raser le matin.

Après un rasage, nous retournons dans ma chambre. Voyant le lit fraîchement préparé et rabattu, elle s'avance, se retourne et me demande de défaire sa fermeture éclair. Tout comme plus tôt, alors que je défais sa fermeture éclair, j'embrasse doucement la peau à mesure qu'elle devient exposée. Je l'embrasse dans le dos à mi-chemin. Rachel frémit puis gémit. "Oh, je vais m'habituer à ça."

Lorsque la fermeture éclair est complètement baissée, Rachel laisse la robe tomber au sol. Une fois de plus, mon amour se tient devant moi complètement nu. Elle se tourne vers moi, ses tétons sont durs et ses yeux brillent de bonheur et d'amour. Sa voix est très lubrique alors qu'elle me murmure. «J'ai utilisé une des douches. Voudrais-tu me lécher la chatte ?

Sans dire un mot, je la balaye à nouveau et la place doucement sur le lit pendant qu'elle rit. Elle attrape ma chemise et commence à défaire les boutons et à embrasser ma peau lorsqu'elle apparaît. Elle embrasse le haut de mon ventre puis se dirige vers mes lèvres tout en continuant à boutonner ma chemise. Une fois qu'il est complètement déboutonné, elle commence à le passer sur mes épaules et je le jette rapidement et il rejoint la robe de Rachel sur le sol. Ses mains travaillent frénétiquement sur ma ceinture, puis sur ma fermeture éclair, mon pantalon tombe autour de mes chevilles et j'en sors. Maintenant, moi aussi, je me tiens nue devant mon Amour. Rachel me regarde dans les yeux avec un air malicieux sur le visage. She grabs my manhood going to her knees pulls it to her mouth taken me in to her warm wet mouth causes me to shudder and moan. Rachel moans round my hard cock and the vibrations send pleasure through my body.

“Oh Rachel, I love you.” Rachel just smiles up at me with the same mischievous look in her eyes. Now Rachel slides more of her mouth along my manhood taking me deeper. Her tongue rubs the underside of my cock over sensitive areas causing me to moan. “Oh, oh Rachel that feels so good.”

Encouraged by my reaction Rachel tries to take me deeper still, but do to my length she hits the back of her mouth and her gag reflex causes her to back off quickly. She coughs a couple times before looking up at me. I ask, “Are you all right Love?”

After she recovers Rachel says. “You're the first person I've ever tried to give a blow job to.”

I kneel down to her and kiss her. I say, “You were doing great until you got a little over aggressive. You don't need to be perfect. We have the rest of our lives to learn how to please each other.”

Rachel again grabs my cock and pulls it forward to her mouth forcing me to stand again, looking at me she says, “I'm going to learn how to do this and there's no time like the present.”

She begins to lick the head of my cock cause me to moan. “Oh yes Love that feels good.” She runs her tongue around the rim of my cock causing me to inhale sharply. Then she takes my cock back into her mouth bobbing her head not as deeply as before but it still feels magnificent. With one hand she strokes the base of my cock the other gently fondles my scrotum. I have the urge put my hand on the back of her head and force her mouth to take all my cock, I fight that urge. She’s given me so much pleasure I don't want to force her into doing anything she can't yet. That would be a good way to make sure she never does it again. I do let my hand played with her hair brush it from her eyes as her head bobs. Looking up Rachel looks into my eyes and I moan. “I love you.” After some time my breathing becomes more rapid and my heart rate has increased I feel my cock throb with each heartbeat. I know I'm not going to last long so I warn Rachel. “Rachel love… I'm getting very close… I'm going to cum...”

Rachel looks up she doesn't stop bobbing her head, her eyes lock with mine. I feel my nuts tighten and it's too late to do anything but enjoy the moment. As I unload a massive amount of cum into Rachel's mouth. I hear Rachel struggled to swallow and I try to pull back or stop coming but I can't. Cum drips from Rachel's chin falling on her belly and running downward. Rachel doesn’t release me from her mouth until I stopped cumming.

Rachel licks me from base to head cleaning any cum left and giving me a hard suck which causes me to shudder once again. Now using her fingers to clean her chin and scoop the come back into her mouth Rachel smiles looking into my eyes. Now Rachel says, “You taste good and you cum a lot.”

As soon as she releases me I sink down to my knees now looking Rachel straight in the eye I tell her. “That was my first blow job anyone is ever given me. C'était super. Thank you, I love you.” Not caring I lean forward and kiss her. I realize I taste myself but I want to thank Rachel for giving me such pleasure.

It doesn't take me long to want to return the pleasure she's given me. I begin to raise her up and set her on the edge of the bed. I break my kiss and start to kiss down her body massaging her breast now as my mouth slowly kisses towards them. Her nipples still diamond hard I remove my hand and quickly place my mouth over her left breast and begin to suck on her beautiful tit. I feel my manhood beginning to come back to life. I'll take my time so it can recover give Rachel the pleasure she's given me. Her fingers run through my hair as I gently suck on her breasts teasing her nipple with my tongue.

Rachel moans, “Oh yes Andy you're getting better at that.”

Her hand moves me to her right breast and I suck and tease her right nipple. I am gently biting it she thrust her hips forward moaning louder. But she warns, “Don't bite them hard.”

I realize they are probably as sensitive as my cock, especially when there hard like this. So I go back to sucking and teasing with my tongue. Rachel moans her appreciation, “Oh yes that's better oh suck harder.”

Again I suck a little harder a little deeper into my mouth a little more pressure with my tongue as I caress the nipple with my tongue. Rachel shudders and pushes my head into her breast. I don't suck harder I increased the speed at which I nurse and Rachel continues to shake. Her hips gyrate mostly moving forward and back Rachel moans again, “Oh Andy you're going to make me cum, don't stop.”

I increased the massaging of my right hand on her left breast running my thumb more rapidly over her nipple. She spreads her legs wider and my free hand goes to her back to prevent her pulling away from me. Her hips thrust shaking the bed. I lean in to make sure she doesn't slide from the bed and her clit now rubs against my upper stomach. Rachel throws her legs tightly around my back forcing us together tighter and screams. “I'M CUMMING. OH FUCK I'M CUMMING.”

Rachel spasms hard against me her hips shake and thrust and my stomach becomes wet from her juice. She arches her back and begins to push my head away. I let her fall back to the bed as her legs unlock and spread wide on the edge of the bed. The aroma of her cum on my belly makes me want to dive in to that leaking pussy right in front of my face now. Her labia spread wide and the inner lips protrude, I lick over them causing them to open, her clitoris stands out pass its protective hood. Like a tiny erect penis and almost looks like it is throbbing. I continue to lick at her leaking vagina the taste of her cum is driving my manhood to full hardness. Her hand comes to the back my head as my tongue enters her body to get more of the taste. Rachel moans, “Oh, oh yes you're going to make me cum again.”

I withdrawal my tongue and gently insert a finger filling the inside of her vagina pushing up I find the spongy area that from my reading is her G-spot. My tongue runs up her slit until I begin to tease her clit. Rachel spasm and screech a high pitched tone that last forever as she shakes and spurts wetting my chin and chest. As her screech goes silent she falls limp to the bed. I hear giggling and turn to see the door closing. I hear my mother’s muffled voice say, "Our daughter-in-law is a screamer."

I stand and gently move Rachel onto my bed her limp body now rests beside me. I gently stroke her stomach and watch her beautiful face as she sleeps. I realize I been dreaming of this for years being here with her is a dream come true. Being her lover, being her husband is something I have always wanted to be.

There is a gentle tap at the door and I get up and pull my pants on and cover Rachel with the sheet before I answer. Mom's there with a couple glasses of cold water. She hands me the glasses and gives me a wink tells me dinner will be ready in an hour. I hear giggling from behind me and Rachel says. "We’ll be there may be just a little late."

Mom giggles as she pulls the door to, “I'll come back and knock on the door again.”

I walk back to the bed as Rachel sets up and the sheet falls revealing her beautiful breasts. If I hadn't been harder ready I would be before the two steps to my bed. Rachel looks at me offers both her hands and says, “Hand me those glasses and you take off those pants.”

As I come back into the bed and set beside her she hands me back a glass of ice water. She is drinking heavily from her glass. She sees the dampness on my chest she runs her fingers through it and smells her fingers. She has a questioning expression not knowing what the substance is. I inform her as she smells her fingers again. “I love the way your cum smells. It makes me so horny I can't stand it.” Then I take a quick drink from the glass of ice water.

Then Rachel asks, “That came from me, did I pee on you?”

“No Rachel, you ejaculated on me. That's the smell of your ejaculate, your cum, when you had a strong orgasm you produced that.”

Rachel giggled, “You did give me one hell of a strong orgasm.” She looks down see my hard cock she giggles again set her empty glass down on the end table and takes mine and sets it beside hers. She straddles my waist and brings my hard cock up to her wet pussy. She lines herself up and slowly sinks down over my nine inches. We both moan at the pleasure. She pushes me back with her hands on my chest as she begins to move her hips up and down.

I moan. "Oh yes my Love.” As Rachel changes to rocking back and forth rubbing her clit across my pelvis. Her eyes are locked on mine as a sexy smile place a crossed her face. I moan again. “I'm going to love getting used to this.” That causes her to giggle but not slow down. It doesn't take long before she's pushing down hard and convulsing as she moans.

I pull her down to me and roll us over I really wish I had a bigger bed as I scoot us back to the middle Rachel's legs wrap around me as I begin a long deep thrusting with a medium rhythm as I make love to Rachel. Rachel's hips thrust up to meet my strokes. Her eyes locks onto mine as her arms wrap around my shoulders and pull me down to kiss her. We’re kissing hot and passionately as she spurs me into a faster rhythm. Rachel moans in our kiss. Finally she breaks forcing her back into an arch as she shakes and her pussy spasms trying to milk my cock. I continue the rhythm and tell she relaxes only for a minute or so and she begins to spasm again as her pussy clutches and milks my cock she has a high pitched scream as she orgasms again. She keeps spurring me into a faster rhythm as I continue to make love to her. I feel my balls tighten as another of Rachel's orgasm begins I push deep past her cervix and a stream sperm enters her fertile womb. She shakes convulses her body slamming into mine her legs pulling me deeper. Then she relaxes falls limp and I barely manage to roll us so Rachel now rests on my chest.

At the door there's a loud knocking as my mother wakes us. "You two need a shower. Then come to dinner."

Rachel grins down at me. Lifts her hips and I slide from her as a torrent of our juices pours onto my pelvis area. Giggling Rachel says, “You're going to have me pregnant before you get that ring on my finger.”

I pick her up and wrap the sheet around us carrying her into the bathroom, dropping the sheet onto the bathroom floor as I set her down gently. She starts the shower and when it gets warm enough she steps in pulls me with her. I pull Rachel's gorgeous wet body to me rubbing crossed her shoulders over her back I kiss her passionately than say to her. “I love you and I'm really enjoying getting you pregnant. I'm going to love getting up in the middle of the night to feed our baby. Just so I can watch you sleep.”

Giggling Rachel says, “Promises, promises.”

“If I get you pregnant now that means you'll be delivering in March next year. You think we can still finish high school with a newborn.”

Determined Rachel says, “It probably will be a lot harder, but we’ll do it.” Rachel wrapped in a towel goes back in my room to dress. I take clean plane white T-shirt and pair jeans from a closet and dress in them. Rachel just smiles at me, before I say. “I'm saving my preppy clothes for when we go out.” Rachel just takes one of my T-shirts and her jeans Rachel says. "Now we match."

Dinner is really good Mom outdone herself, Rachel really enjoys Mom's cooking too. Rachel helps Mom clear the table after dinner. I can hear them giggling from the kitchen as Dad and I go to the living room.

Dad tells me, “You better be happy that your Mom and Rachel get along well. My mother didn't get along so well with your Mom. That created a lot of problems that we really didn't need. By the time you came along they work most of their differences out. It still made things tough for a few years.”

I hear Mom laughing hard as she comes into the living room pulling Rachel behind her. She pushes Rachel toward me; Rachel comes and sits herself down in my lap. Mom says. “Your son is already a better husband than you are. He went and bought her feminine products today, and got the right ones.”

Dad looks at me saying, “Son you're making me look bad. How the hell did you manage to get the right ones?”

I say, “Rachel gave me the box tops that way I could match the one she wanted.”

Dad looks at Mom and says, “Apparently our daughter-in-law is a smarter wife than you are.” Then Dad blows Mom a kiss.

Rachel and I just crack up at the expressions the two of them have. I tell them, “The two of you have always told me never to sweat the small stuff. So Dad got the wrong douche once. If you give in the box top he would know which one to get.”

Mom turns around and shows her frustration on her face. Mom says, “The last douche he bought was strawberry flavored.”

Rachel has a questioning look, and she turns to me she asked, “Do you like strawberries?”

I answer and then ask, “Yes I do. Why?"

Rachel looks back at my Mom and asks, “You still got that douche.”

Dad is shaking his head no. Mom breaks out in to laughter. And I say, “Apparently I'm not the only one who likes strawberries.”

Mom's face turns red before she asks, “Honey, would you go back to the drugstore for me?”

Laughing Dad says, “Only if you admit that I didn't get the wrong type of douche.”

Mom says, “It wasn't the one I sent you after, but it was a good mistake.”

Dad laughing harder says, “It wasn’t a mistake I like strawberries.”

As a result Dad and I both end up going to the drugstore for a couple boxes of strawberry flavored douche. My excuse for buying one was easy. My wife didn't know they came in strawberry. The lady behind the counter laughed and said we got about three different flavors if you want try all three. I found they had an apple flavored one as well so what the hell I purchased that one too.

Since Dad had to be there anyway he picked up Mom's normal monthly supplies.

Arriving home Mom was pleased and tells Dad, “I'm sorry I shouldn't have said you were a bad husband because you’re far from it.”

Dad just pulled mom into a kiss. He whispers something into Mom’s ear and she giggles and they had off into the bedroom.

I laugh and pull Rachel onto my lap. "You want to hear how good my Mom’s and Dad’s bedroom is soundproof?"

Rachel giggles, “Why?”

“Because it really isn't you here just about every grunt they make. And if I'm lucky just hearing someone make love is enough to make you horny.”

Rachel giggles pulling me up she says, “You're enough to make me horny, I don't need anything else.”

Walking hand-in-hand to our bedroom I say, “Good, because I feel the same way.”

We make love two more times that afternoon. As we lay there in each other's arms I tell her about the house I had planned for her. When she commented so large is going to be hard to keep clean especially with six kids. I tell her we can always hire a maid to help you out. She likes the indoor pool and solarium I told her Bill suggested the greenhouse part of the solarium. She asked why ten bedrooms. I told her three master's bedrooms, a guess bedroom, and six bedrooms for the children.

She laughed saying, “They’re not even born yet and you're spoiling them already.”

I gently rub her belly and say, “I will spoil every single one of them, they will not want for anything. Especially they won't want for my attention. When I was little my Dad was working two jobs and I never saw him.”

Rachel says, “My dad worked some pretty long hours and I didn't get to see him a lot too.”

Elle a demandé. “Why I wanted a home theater? All we have to do is drive twenty miles to see a movie in IMAX.”

“With six kids in the house a home theater showing a movie that they can watch would be a two-hour break for us.”

Rachel giggled before saying, “They're not all going to be the same age so some won't want to watch kid’s movies. While the younger ones won't want to watch the more adult’s movies either.”

“Oh I really didn't think of that, I guess our oldest will be between twelve and eighteen years old when our sixth child is born.”

Rachel giggles, “You're going to keep me bare foot and pregnant for a long time.”

Jokingly I say, “We are going to have a lot of fun with our kids, and even more fun making them. I'm really wanted to practice for a while, how about you?”

Rachel says, “Now by practice do you mean make love?”

I pull her back into my arms and begin to kiss her. Then pushed her down onto her belly to try a different position I've read about. Straddling her legs I pull them apart lift her ass and push into her creamy pussy. She moans loudly into the pillows. Her hand drops down her body and she begins to rub her clit as I push into her from behind. After a few minutes she begins to scream into the pillows as I begin a fast hard rhythm pushing deeper into her with each stroke. As I come closer to my own orgasm I roll her over spread her legs and pushed back into her she pulls me down and we cling to each other and we kiss, until we both orgasm. Then I roll us over and we fall asleep in each other's arms.

We both awake in the morning smiling at each other, just happy to be together. We get up head to the bathroom I shave while she watches. We shower together, brush our teeth together then dress heading to the kitchen Mom's there making breakfast. Mom says, “Rachel did you call in to work today, if you come with us we can get a few more errands done that requires you to be there too.”

Rachel says, “I can always ask.”

I tell her to tell them, “We’re going to get our marriage license today.”

Giggling she says, “For that I'll quit. My husband's rich.” She gives me a wink. They did not give her a hassle for taking the day off. Business had been slow lately.

Mom says, "Why don't you quit anyway? Andy would love to have you around all day long.”

Rachel asks, “Aren't they supposed to give the store some money with a winning lottery ticket sold there?”

Mom says, “I have to admit, I don't know.”

I say, “The sooner we get to counselor Jenkins the sooner we can get the paperwork for the lottery trust done.”

Rachel reminds me, “And don't forget our prenuptial agreement.”

Pulling her close I say, “I'm not worried; as long as you love me I'm never going to divorce you.”

Rachel says, “I'll love you till I die, and then probably on after that. But I'm still getting a prenuptial.” I just kiss her knowing that I'll never have grounds to have it enforced.

Mom feeds us, which is a nice change were both used to cold cereal in the morning. Scrambled eggs and bacon with toast is a great change.

We get to the lawyers office just before he walks in. I had mom bring a copy of the lottery that I showed her, and my birth certificate. We called Megan and ask about Rachel's birth certificate and she said should meet us here with it. He has a preformatted trust that work for the lottery and is done in ten minutes. He quickly calls the lottery commission and sets an appointment time for two this afternoon.

Rachel asked them about the prenuptial and he begins filling out the paperwork for that that only took five minutes due to the fact that she only requested so few clauses. He also informed us that Emily's versions of the marriage vowels are not legally accepted. A license is required before the ceremony. In the state a seventy-two hour waiting period after the initial request is require for a marriage license. When Megan shows up with Rachel's birth certificate, the counselor completes a request form which Rachel and I signed all we have to do now is drop it by the County Courthouse three doors down and talk to the clerk come back on Thursday for our marriage license.

I invite Megan to come with us to the lottery commission this afternoon, but she declines. Rachel and I walked down and file the marriage license request. Megan and Mom do come along for that. Rachel and I both signed the prenuptial in the lawyer’s office. I kiss her and say, “You know I'll never give you cause to use that.”

Rachel giggled, “And I will not either.”

Counselor Jenkins laughed before saying, “For some reason I believe you two. I've had other couples in here that said the same thing but I knew they be using it before too long. I almost feel guilty for charging you for it.”

Two o'clock that afternoon we’re at the lottery commission, counselor Jenkins, Mom, Rachel and I walk in I have the ticket stored in a coin box to keep it out of sight. Once the lottery Commissioner allows us into his office, he requests to view the ticket which I produce. He scans it in a machine he has on his desk, this verifies the ticket as the winner. He takes the paperwork for the trust, and we had stop by the bank and created an account for it. He informs us that it would take one week for the lottery moneys to transfer into my account.

Counselor Jenkins request from him a receipt for the ticket and verification of the amount of the deposit. The lottery Commissioner hands me tax forms, both income and social security, age verification, and a statement for the press. The tax forms a very simple to fill out, age verification was also easily accomplished. The hardest one was a statement for the press because I wasn't sure of what to put down? Rachel comes to my rescue here. We write a nice little story about how I bought the ticket and how Rachel informed me I was the winner. I tell her, “When you pop the question to me, I didn't give a damn if the ticket one or not, I was more interested in you.”

The lottery Commissioner looks at us and says, “Looking at your age verification I see that you didn't turn eighteen until Monday the day you bought the ticket.” I shake my head yes. He continues, “I'm very sorry to inform you the rules say you must be over eighteen years of age. Since it was on your birthday you're in a gray area the ticket may not be any good.”

I look Rachel who is almost in tears ask her, “I know sweetheart, our life will be harder but I still want to marry you, as long as you still do?”

She throws herself in my arms and says, “Rich or poor it doesn't matter I love you.” As we get up to start to walk out of the office.

The Commissioner says, “Stop folks I was just joking the ticket is fine. I've seen everything I wanted to see. I'll see if I can get that money transfer to you as soon as possible. No guarantees it should be there within a week for sure.”

Rachel looks at him with a little anger. The Commissioner explains himself, “You think you're the first one to make a proposal to a lottery winner. Most of them run out of the office as soon as I say that. Leaving their supposedly love of their life behind. But I can tell you are the real deal.”

And then Rachel asks how he knew, “How do you know I'm the real deal?”

The lottery Commissioner says, “The entire time you held to each other. Each of you only concern was the other.”

Smiling Rachel says, “Thank you sir.”

Counselor Jenkins asks, “Is there anything else that needs to be completed?”

The lottery Commissioner says, “Just the transfer. The cash will transfer and everything else is up to you two. Good luck and have a long and happy marriage."

Counselor Jenkins shakes my hand and says, “I'll bill you in two weeks that way the money for the lottery will definitely be in your account. If not, give me a call.”

Back at the mall I decided it was time for me to acquire a cell phone. I checked around several providers, one required one thousand dollars security deposit. I laughed and walked away. Mom and Rachel were walking around the mall together, I went into another provider not only was I able to get a family plan but got two phones for two hundred dollars, state-of-the-art phones, a seventy-five dollar a month plan turned out to be more like a hundred and ten with the other charges. Wasn't all that bad considering I have friends that pay that much for disposable phones. But I found Rachel and Mom they were looking at wedding dresses through the window. Rachel said she is waiting on her Mom and they were going to go and take a look and see if there's anything that she liked. I asked if there's anything I can do? She told me go find somewhere else in the mall the hang out for a while. I gave her a kiss. I asked if I could see her phone for a moment I quickly added my new phone number under husband. I tell her, “I Love you. I will talk to you later sweetie.”

Walking down the mall I got just far enough away where I could still see her but not hear her or her me. I quickly call her phone. When it rings and lights up husband she opens the phone and asks, “Who is this?”

In a bright voice I say, “Well what did it say?”

“It said husband.” Then it hits her. “Andy you got a cell phone.”

I tell her, “Yes I did sweetie I got a cell phone more than that I had a family plan with a new cell phone for you if you want.”

Rachel says, “Of course I want it. I just like some time to move all the numbers over.”

“Okay love we’ll do that tonight I wanted to give you my number so you can call me back.” I'm telling her as I walk away. “I will be at Sears looking at the tools that’s the same thing my Dad alwa

Articles similaires

Chroma.

Tu sais que c'est étrange, mais je n'arrive pas à me souvenir de quoi que ce soit. Robert entendit la porte se refermer derrière lui, et il se tenait dans l'entrée, l'air perdu. Est-ce vrai? dit une voix plus loin dans la pièce. Oui, dit Robert, les sourcils froncés. En fait, quand j'ai dit cela, je ne pouvais même pas me souvenir de mon propre nom, croyez-le ou non. Charlotte regarda au coin de la rue, levant un sourcil vers lui. J'espère que vous n'avez pas oublié le mien. Charlotte! Bien sûr », a ri Robert dans sa barbe. Maintenant que...

2.4K Des vues

Likes 1

RASER MES JAMBES PLATES

RASER LES JAMBES ET LA CHATTE DE MES COLOCACTEURS C'est purement fictif mais basé sur un incident qui s'est réellement produit mais le personnage est réel et une ancienne petite amie en Thaïlande. J'espère que vous apprécierez l'histoire. .................................................. .................................................. .......... En rentrant à la maison un jour, j'ai trouvé mon colocataire Tan en train de fouiller dans mon armoire de salle de bain. C'est l'histoire qui a suivi. Tan a 34 ans et j'avais quatre ans de plus et c'est pourquoi nous nous entendions si bien, nous nous occupions l'un de l'autre, elle paradait souvent en sous-vêtements, sauf quand son...

1.9K Des vues

Likes 0

BRISER L'HABITUDE

Si ce n'était pas pour la taupe sur la bite d'Aaron Denton, je serais beaucoup plus heureux, je vous garantir. Cette taupe me dérange depuis la troisième année, quand je l'ai vu pisser dans les bois. Quoi? dit-il d'un air absent, regardant autour de nous nos regards horrifiés, pas réalisant qu'il faisait quelque chose de complètement anormal. Le reste d'entre nous ne faisait que traîner, pissant régulièrement dans notre les fermetures éclair aiment les gens sensés, mais pas Aaron. Merde. Sans même donner Après réflexion, Aaron a dézippé son jean, baissé son pantalon, jusqu'aux genoux - (aaack !) - et a commencé...

1.1K Des vues

Likes 0

Ma vie partie 7

Partie 7 de ? Je me suis réveillé. Puis est allé à la douche. Je suis juste resté là, laissant l'eau couler sur moi. Je me suis nettoyé. alors que je terminais. Kelly entra. Elle entra dans la douche. Mais alors qu'elle essayait de me toucher, je suis sorti et je me suis séché. qu'est-ce qui ne va pas dit-elle je ne veux pas j'ai dit Je l'ai fait mais je n'allais pas la laisser décider quand je l'ai fait comme la nuit dernière. Je suis allé dans le salon. Sara était assise sur le canapé. ce que tu regardes j'ai...

1.2K Des vues

Likes 0

The Hardwoods: Kevin apprend à aimer le coq

13-15 JUILLET 1973 : KEVIN APPREND A AIMER LA BITE Cette histoire est racontée du point de vue de Kevin Hardwood, 13 ans. Son frère de dix-sept ans l'encadre, ce qui pousse son père à lui donner une fessée. Kevin cède à la demande de Luke de lui sucer la bite pour qu'il ne continue pas à lui causer des ennuis. C'était une chaude journée d'été au milieu du mois de juillet. Je me rafraîchissais dans le jardin dans la piscine familiale. J'avais toute la piscine pour moi avec mon père au travail et ma mère et ma sœur visitant les...

756 Des vues

Likes 0

RWBY - Les favoris de l'enseignant chapitre 1

Attendez-vous à des fautes de grammaire, ce n'est pas ma langue maternelle X - X - X - X - X Les choses sont calmes dans la Beacon Academy, en particulier dans les chambres, bien que dans l'une d'entre elles, il se passe quelque chose que personne ne pourrait jamais imaginer : Les salles sont vides, tout le monde est dans la cour ou se promène dans la ville. Si quelqu'un traversait l'un d'eux, il serait surpris d'entendre des sons étranges et assez suspects. Maintenant, si quelqu'un entre dans la pièce d'où vient le bruit, sa mâchoire tombera au sol en...

718 Des vues

Likes 0

Island Royale : le rapport (chapitre sept)

Chapitre sept ____________________________ Cynthia m'avait encouragé à retourner à la crèche et à aider au « tutorat » d'un groupe particulier de jeunes filles qui venaient tout juste de s'occuper des organes génitaux masculins pour la première fois. À sa suggestion, j'ai sauté le petit-déjeuner le lendemain matin, soucieux de ne pas être trop tard pour m'inscrire à une opportunité matinale de visiter ce cours, et je suis passé directement de ma suite à la réception au niveau principal. L'opportunité de participer à la formation de certains des plus jeunes étudiants esclaves sexuels d'Island Royale semblait avoir été encore plus populaire...

628 Des vues

Likes 0

Mon anniversaire spécial

C'était mon dix-huitième anniversaire la semaine dernière, et quel anniversaire c'était. Ne vous méprenez pas, ça a commencé de façon merdique comme mes trois derniers anniversaires, mais cela s'est terminé d'une manière que je n'aurais jamais pu imaginer. Je m'appelle Stéphanie et, comme je l'ai déjà mentionné, j'ai dix-huit ans. J'ai de longs cheveux noirs et raides, ne me traitez pas de brune parce que ça m'énerve, ils sont noirs, pas bruns, avec des yeux bleus brillants. Les gens se moquent généralement de ma taille, quand on ne mesure que cinq pieds deux pouces, ça arrive forcément, je suppose, et je...

427 Des vues

Likes 0

Sous son bureau

Il m'a engagé il y a trois semaines. Un travail pour lequel je suis reconnaissant mais totalement non qualifié. Mais alors je suis jeune et asiatique, et il est plus âgé et blanc, et dans le cadre de mes fonctions (et oui, aussi au cours de mon espionnage), j'ai découvert la métrique-tonne de porno sur son disque- lecteur mettant en vedette de jeunes femmes asiatiques. Je suis loin d'être rebuté par ça. Je veux dire, ne vous méprenez pas, je n'ai aucune envie de me frayer un chemin jusqu'au sommet, et je suis aussi douloureusement conscient de l'ensemble du cliché de...

2K Des vues

Likes 2

Bravade, partie 2

Kevin s'est réveillé le lendemain matin groggy, la gueule de bois et dur comme un roc. Debby était allongée nue à côté de lui, souriant et caressant son petit gars. Charles n'était pas au lit. Kevin a chuchoté, « arrête ça ! » et a essayé de retirer ses mains, mais elle a juste serré et a continué à jouer avec lui. Kevin savait que Charles n'était pas content qu'ils se soient tous retrouvés dans un trio la nuit dernière, mais Debby ne semblait pas s'en soucier. Kevin entendit Charles s'affairer dans la cuisine. Kevin a regardé Debby dans les yeux et a crié...

2.4K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.