Les Gris (Chapitre un)_(1)

1.1KReport
Les Gris (Chapitre un)_(1)

Je m'appelle Jude Grey.
J'ai 17 ans 5'11 peut-être 6'0 maintenant.
J'ai les yeux bleu poudre, les cheveux noir-brun foncé. J'ai des traits très détaillés / ciselés comme les gens me le disent. Cette année est ma dernière année de lycée, et ça commence à peine, je suis très impliqué dans le sport et je reste actif. donc je suis en forme, pas trop gros, je suis musclé, mais mince en même temps, je suis aussi un peu bronzé. Je suis 1 des 6 enfants.
mon beau-frère aîné Christian Il a les cheveux châtain foncé c'est presque aussi foncé que le mien son visage est ciselé, mais pas aussi détaillé que le mien il est en forme et mince il fait du sport comme moi ses yeux sont verts et il est à peu près à la même taille que moi et a également 17 ans, tout le monde pense qu'ils étaient des jumeaux fraternels. ma sœur cadette Lisette qui est la seule sœur de cette maison qui me soit liée par le sang, a de longs cheveux de couleur expresso et des yeux bleu foncé, ses cheveux sont raides avec de légères vagues ici et là, ils sont aussi très longs mais fins, je ne regarde pas vraiment ma sœur, mais je dirais que ses seins étaient d'environ un bonnet c, son cul est très gai elle est aussi très mince, elle est petite d'environ 5'4, elle a 16 ans sa peau est aussi légèrement bronzée elle est très jolie
J'ai une belle-soeur Avery, elle a 15 ans et est la soeur de sang chrétienne, elle est aussi très jolie, elle a des cheveux blonds mi-longs bouclés qu'elle tient de sa mère actuelle, et des yeux vert clair, sa peau est aussi légèrement bronzée aussi, elle mesure environ 5'2 et est très courbée, ses seins ressemblent à un b et son cul n'est pas trop mou car j'ai aussi deux sœurs adoptives. Demi qui a 16 ans, nous étions proches quand nous étions jeunes. elle est marocaine et brésilienne, elle est BEAUCOUP plus bronzée que le reste d'entre nous, elle a de longs cheveux noirs bouclés qui remontent jusqu'à sa taille peut-être même au-delà. Ses yeux sont d'un bleu vif - gris avec une touche d'or et de vert, sa peau bronzée et ses cheveux noirs font ressortir encore plus ses yeux, son corps est très mince mais athlétique, elle est parfaite mais pas ÉNORME mais pas trop petite non plus, c'est très mignonne et gaie, son ventre est plat et serré ses seins sont un bonnet B peut-être un bonnet C, ils sont très serrés et gais, sa peau a l'air douce comme un bébé, elle mesure environ 5'4 et incroyablement belle partout où nous allons, elle fait tourner les têtes. et Jordan qui a 13 ans est adopté aussi, c'est juste une petite fille moyenne, ses courbes arrivent à peine, ses yeux sont bruns, ses cheveux sont blond sale elle a 5'0 sa peau est un peu pâle, elle ne le fait pas vraiment à l'aise comme nous tous, ma mère a épousé mon beau-père, Gordon quand j'avais 2 ans, donc nous avons tous grandi ensemble, Jordan a été adopté quand j'avais 2 ans et Demi quand j'avais 5 ans donc nous étions tous quasiment élevé en famille. C'est du moins ce que voulaient mes parents.

Alors maintenant que tu sais tout sur mes frères et sœurs.

Voici mon problème, ma jeune sœur Demi, je suis amoureux d'elle, c'est écœurant, n'est-ce pas ? Je veux dire, je sais qu'elle a été adoptée mais je la connais depuis qu'elle est bébé, nous avons été élevés ensemble.
Elle est tellement belle, je pense à elle tous les jours, même ma copine Kylie lui ressemble, yeux bleus, cheveux foncés (teints bien sûr) parce que je lui ai dit aussi, elle a des faux bronzages, elle n'est tout simplement pas aussi belle que Demi, elle est loin d'être demi et je n'aime même pas le sexe... Sauf si je pense à Demi.

J'essaie d'agir comme un frère aîné moyen, de l'irriter, de l'ignorer, d'être protecteur, des trucs comme ça mais... je veux juste être avec elle, c'est tout ce que je veux... J'aime Demi Grey plus que tout au monde.

C'est décembre, alors bien sûr il neige à New York.

Pendant les vacances, toute ma famille se rend visite et ma famille a décidé que nous organiserions la réunion.

Nous avons attendu à l'extérieur de notre immense manoir de 3 étages que nos proches arrivent, j'ai regardé Demi, elle portait des bottes mocassins marron, un jean skinny bleu ciel serré et un pull en tricot qui lui allait parfaitement, il était serré mais ample sur son petit serré corps. Elle avait un bonnet sur la tête et ses épaisses boucles sombres pendaient en dessous. Jusqu'à son petit cul serré. J'ai regardé son visage, ses sourcils parfaitement tracés, ses pommettes sculptées à la perfection et ses lèvres étaient naturellement roses et pleines, elle a de grands yeux en amande et de longs cils, elle est juste parfaite.

Alors que je regardais ma petite sœur, j'ai réalisé que la neige dans ma main était gelée, elle s'est retournée et a réalisé que je la regardais, alors j'ai paniqué et je l'ai jetée sur elle. Elle me regarda surprise puis me lança un regard noir. Et j'en ai jeté un autre.
"MAMAN, Jude ne me laissera pas seul!" Cria-t-elle, sa voix était si mignonne.

"Jude, laisse ta sœur tranquille", a dit mon père, enfin beau-père, mais c'est mon père.

"Je ne fais même rien" dis-je innocemment. J'ai remarqué que ma petite sœur Jordan me regardait, Jordan commençait à agir vraiment bizarrement, je ne sais pas ce qui se passe avec elle.

Avery parlait à Demi comme d'habitude et Lisette était dans son propre petit monde sur son téléphone. « Jude ! » Je me suis retourné et une boule de neige m'a frappé au visage. J'ai regardé Christian se moquer de moi, j'ai ramassé une boule de neige et je l'ai lancée sur lui. Il est tombé par terre en riant et je n'arrêtais pas de les lui lancer. Il s'est levé et m'a plaqué dans la neige. Nous avons lutté un peu dans la neige jusqu'à ce que ma mère nous crie dessus. "Les garçons seront des garçons chéris" a dit mon père en riant.
Je me tournai pour voir Demi se moquer de moi. "Qu'est-ce-qui est amusant?" J'ai demandé

« Tu es couvert de neige ! » Elle gloussa. C'est maintenant ma chance de jouer avec elle. "Pourquoi tu ne me serres pas dans tes bras alors !" J'ai écarté mes bras et j'ai couru après elle, elle a crié, ri et couru. Je l'ai poursuivie et elle m'a jeté de la neige. J'ai ri et je lui ai renvoyé tout à coup, j'ai vu Jordan en prendre un et m'a frappé au visage, je me suis senti instantanément énervé. Quelque chose était dans cette balle, un rocher peut-être, "Tu saignes !" Demi a haleté en courant vers moi! Ma tête commençait à me faire mal et je pouvais sentir quelque chose de froid couler sur mon visage. Je regardai Jordan, qui n'avait aucune expression sur son visage. "Qu'est-ce que c'est que ce putain de Jordan, pourquoi tu ferais ça !" Demi a crié, tout en tenant ma tête dans ses mains, tout le monde a commencé à crier après Jordan pour ce qu'elle avait fait à ma tête, et elle a couru dans la maison sans dire un mot.
Maman a commencé à paniquer à cause de tout le sang que j'avais perdu, et Demi m'a emmené dans la maison pour chercher la trousse de premiers soins et lui a dit de prendre soin de moi, je me suis assis sur les toilettes pendant que Demi sortait les fournitures, elle m'a fait prendre de ma veste et de ma chemise. Puisqu'il était couvert de sang. Je l'ai remarquée en train de regarder mes abdominaux de temps en temps.
Elle a pris une débarbouillette et a nettoyé ma coupure sur la tête.

"Ce n'est pas si grave que le saignement s'est arrêté, tu te sens bien Juju ?" Je l'ai regardée choquée, elle ne m'avait pas appelé JuJu depuis qu'elle avait environ 2 ou 3 ans quand elle ne pouvait pas dire Jude.
Ça me picotait à l'intérieur qu'elle m'appelle juju.

"Je vais bien" je lui souris.
Elle m'a embrassé le front. "Ne te fais plus frapper par des pierres, j'ai failli faire une crise cardiaque !"

"Vous pourquoi?" Demi me parle rarement maintenant

"Parce que j'ai eu peur, j'ai pensé que tu étais gravement blessé. Et tu as agi de manière si insensée que j'ai pensé que quelque chose de grave allait arriver à ma Juju..." Je l'ai tirée sur mes genoux. Et l'embrassa sur la joue.
"Rien ne va m'arriver, d'accord? Ne t'inquiète pas" Je l'ai regardée dans les yeux et lui ai frotté doucement le menton, elle m'a souri Je me suis retourné pour voir Jordan nous regarder dans le couloir, Demi l'a regardée aussi, et Jordan s'est enfui. "Qu'est-ce qui se passe avec elle dernièrement ?" Demi a demandé, j'ai posé ma tête dans ses cheveux et j'ai enroulé mes bras autour d'elle. "Aucune idée sis" Je l'embrassai à nouveau, cette fois au coin de la bouche, elle rougit. "On devrait descendre pour que maman ne pense pas que tu es mort." Elle se leva. "Eh bien allons-y." Je lui ai claqué les fesses en me levant. C'était un geste audacieux, je n'ai jamais touché Demi comme ça. Elle n'a rien dit, elle a juste rigolé, ce qui était bon signe.

Nous avons descendu les escaliers et tout le monde était là, amis de la famille, cousins ​​tantes oncles grands-parents. J'ai reçu des compliments sans fin sur la façon dont je suis devenu beau, tout le monde a dit que je suis INCROYABLEMENT beau, je le crois. J'obtiens mon chemin tout le temps à cause de mon apparence...
Demi aussi. Personne n'arrêterait de parler de sa beauté

Un de mes cousins ​​a amené son ami et je l'ai remarqué en train d'essayer de flirter avec Demi, ça m'a immédiatement énervé, je me suis approché d'eux.

"Quoi de neuf?" ai-je demandé en souriant à Demi.
Elle m'a lancé le regard 'sauve-moi'.

"Rien frère, tu parlais ça te dérange?" L'ami de mon cousin a dit, je ne connais pas son nom, il a les cheveux bruns et les yeux bruns, il mesure environ 5'10 pas trop musclé, il a l'air paresseux.

"Oui ça me dérange"

« Alors est-ce que je peux vous laisser ? Il a craqué

"Jude peut rester" dit Demi en me souriant.

"Peu importe" le garçon s'éloigna.

"Merci, il n'arrêtait pas d'essayer d'obtenir mon numéro et j'étais tellement énervé !"

« Tu veux aller dans un endroit calme ?

"Oui!" Elle a crié.

Je l'ai emmenée dehors dans le jardin et nous nous sommes assis sur les balançoires.

"Alors, quoi de neuf?" dit-elle en me souriant.

"Qu'est-ce qui se passe avec le fait que tu sois gentil avec moi tout d'un coup ?"


« Je ne peux pas être gentil avec mon grand frère ? Elle m'a lancé un regard triste.
"Tu peux mais tu n'es jamais aussi gentille.."

« Peut-être que cela devrait changer, n'est-ce pas ?

Je lui souris.

"Tu as un visage pour un sourire, tu es si beau Jude, parfois c'est irréel à quel point tu es beau..." Murmura-t-elle. Je me suis rapproché d'elle sur ma balançoire. "Tu es plus que magnifique, tu le sais ?" Je regardais ses lèvres. Et je l'ai vue regarder la mienne. J'ai embrassé son menton.

Et elle m'a regardé choquée mais en voulant plus, mais quelque chose d'autre a attiré son attention ses beaux yeux bleutés se sont dirigés vers la fenêtre du 2ème étage, j'ai levé les yeux pour voir Jordan nous fixer. Puis elle se baissa.

"Peut-être qu'on devrait aller à l'intérieur." dit nerveusement Demi.

"D'accord." Nous nous sommes tous les deux levés et j'ai marché derrière elle et mis mon bras autour de sa taille en la tirant près de moi, son bas du dos appuyé contre ma bite à travers mon jean dans le processus, je pouvais sentir ma bite commencer à remuer, "Jude qu'est-ce que tu es Faire?" Elle a demandé nerveusement

"J'essaie juste de rester au chaud" murmurai-je dans son cou et je pouvais sentir son corps frissonner. Je l'ai embrassée sous son oreille, et elle s'est éloignée de moi, elle avait l'air confuse. Mais elle m'a souri.

« Ça va ? » lui demandai-je en lui souriant.

"Oui ça va"

J'ai mis mon bras autour d'elle et nous avons rejoint notre famille dans la maison, toute la nuit, moi et Demi avons échangé des sourires. C'était comme si nous flirtions mais la famille ne l'a pas remarqué.

Il était maintenant environ minuit, et tout le monde est allé à leurs hôtels, certains parents sont restés pour la nuit.

Je n'arrêtais pas de penser à Demi, et en me frottant contre elle, je décidai de monter dans sa chambre, je grimpai les escaliers et atteignis sa chambre.

Elle dormait dans son lit. J'ai fermé la porte derrière moi et l'ai verrouillée. Et a tiré une chaise jusqu'à son lit et l'a regardée dormir. Elle avait l'air si paisible et belle. Je fis courir mon doigt sur son visage et ses yeux s'ouvrirent.

« Jude ? Que fais-tu ici ? Elle a chuchoté.

"Je ne pouvais pas dormir" murmurai-je en retour.

Elle recula dans son lit et souleva sa couverture. Je suis monté et je lui ai fait face. Je la regardai dans les yeux et frottai son visage. Elle se rapprocha de moi et passa lentement sa jambe entre les miennes. Je pouvais sentir ma bite commencer à remuer dans mon short. Je suppose qu'elle pouvait le sentir aussi. Elle baissa les yeux sur ma bite puis remonta vers moi. Ses yeux m'interrogent. Lui demandant si elle peut toucher, j'ai hoché la tête lentement, et j'ai senti sa main descendre et sentir mon érection, je me suis rapproché pour mieux l'atteindre, alors qu'elle me sentait, j'ai gémi un peu.

"Jude" murmura-t-elle
Avant qu'elle ne puisse dire quoi que ce soit d'autre, je l'embrassai sur les lèvres. Elle m'a regardé dans les yeux en me demandant pourquoi, "Je voulais faire ça depuis des années..." ai-je chuchoté dans son cou.

« Nous ne devrions pas... »


"Je sais... je sais que tu ne ressens pas la même chose mais je devais juste t'embrasser." J'ai chuchoté.

"Je n'ai jamais dit que je ne voulais pas Jude.." Je l'ai regardée choquée, et elle m'a tiré sur elle.

"Jude, je te veux depuis très longtemps, je pense à toi tous les soirs. Je ne dormais pas quand tu es entré, j'étais tellement surpris que mon souhait se soit réalisé." Je l'ai embrassée à nouveau. "Je t'aime Jude." Elle gémit dans notre baiser.

"Je vous aime aussi"

Nous nous sommes embrassés pendant ce qui a semblé être des heures, elle a commencé à écarter les jambes, et je lui ai souri à travers nos vêtements et elle a légèrement gémi.

"Je veux perdre ma virginité avec toi Jude, mais j'ai peur." Elle a chuchoté, je n'ai jamais pensé que ma sœur voulait avoir des relations sexuelles avec moi.

"Ça va... On peut y aller doucement, tu n'as pas à le perdre ce soir"

Elle a buté sa lèvre et a hoché la tête" J'ai glissé ma main dans sa culotte, j'ai frotté mon doigt sur sa fente, avant que je ne m'en rende compte, ma main était trempée de son jus.
"Tu es tellement mouillée pour moi bébé, dis-moi que tu me veux" elle commença à respirer fortement "c'est - tellement - mal" haleta-t-elle, avec un sourire narquois sur son visage je ne pouvais plus contrôler mes mots j'étais tellement allumé "mais c'est tellement bien bébé ... je veux que tu me fasses jouir, tu veux savoir où?" Elle a secoué la tête "ici" alors que je l'ai dit, j'ai glissé mon doigt dans sa chatte, et elle a crié, c'était le cri le plus mignon de tous les temps. J'ai commencé à la doigter lentement et à frotter mon pouce contre son clitoris, elle a commencé à gémir doucement. "Est-ce que tu aimes ça, bébé?" Je lui chuchotai à l'oreille alors que je commençais à la doigter plus vite. "Oui" haleta-t-elle et son corps se tendit, je pouvais sentir sa chatte se serrer contre mon doigt, ses gémissements commençaient à devenir plus forts et ses hanches commençaient à se frotter contre ma main "OH MYYYYY GOD" son corps commençait à se contracter je pouvais sentir son sperme a coulé de sa chatte et partout sur ma main, elle s'est accrochée à moi en reprenant son souffle. J'ai ma petite sœur, nous avons eu le premier orgasme, cela m'a fait me sentir coupable mais fier, j'ai retiré ma main de sa chatte et j'ai sucé mes doigts. Elle m'a regardé avec incrédulité et je lui ai juste souri.
J'ai enlevé mon boxer et mon short, elle a lentement sorti sa culotte, j'ai baissé les yeux pour voir la plus belle chatte sur laquelle j'ai jamais posé les yeux, elle était petite, et bronzée mais rose, et toute mouillée, je me suis agenouillé entre ses jambes. Et a levé ses jambes sur moi, et a lentement frotté ma bite dure contre sa fente, elle a laissé échapper un gémissement silencieux. J'ai dû tout combattre en moi pour ne pas enfoncer ma bite dans sa chatte humide.
Elle a soulevé sa chemise de sa tête en me révélant ses seins, je ne pouvais plus supporter le frottement, j'ai glissé la tête de ma bite dans sa chatte, j'ai fait de petits coups superficiels dans sa chatte en faisant attention de ne laisser entrer que la tête et non aller plus loin, elle a commencé à gémir plus fort c'était ça. Je baisais la seule fille que j'ai jamais vraiment voulue Je baisais Demi, "Jude, va jusqu'au bout" Je m'arrêtai et la regardai avec incrédulité "fais-le! S'il te plait, baise-moi Jude!" Elle a crié. "Euh ça pourrait te faire mal..." l'avertis-je. "Bébé, je m'en fous, je te voulais depuis si longtemps et maintenant tu dois le faire" j'ai poussé un petit père "FUCK". Elle s'arrêta et se tortilla un peu.
"Détends-toi bébé" J'ai lentement commencé à faire glisser ma bite dans et hors d'elle, la laissant quelques secondes à chaque fois, la laissant s'adapter à ma circonférence. Elle était tellement mouillée qu'elle s'écrasait pratiquement. J'ai graduellement gravi les échelons jusqu'à son hymen. Quand j'ai senti la résistance, j'ai reculé un peu.
"Ça vient." Je l'ai prévenue. Elle m'a regardé dans les yeux et s'est léché les lèvres, puis s'est mordu la lèvre inférieure et a hoché la tête. J'ai poussé plus profondément et j'ai senti son Hymen se déchirer.
"Oh putain !!" Elle haleta. Je pouvais sentir sa chatte palpiter autour de ma bite, enfouie au plus profond d'elle. Elle a fermé les yeux très fort "ne bouge pas" lui ai-je dit et elle a écouté, après quelques minutes à rester allongée en elle. "Es-tu prêt?" Elle a hoché la tête, j'ai poussé plus profondément et
sa chatte a commencé à devenir plus serrée et plus humide autour de ma bite, et j'ai adoré chaque seconde
Elle a commencé à gémir un peu. "Oh mon Dieu, tu es énorme... oh, vas-y doucement."
J'ai commencé à utiliser des poussées peu profondes, ne mettant qu'environ la moitié de ma bite en elle, avant de toucher le fond tous les quelques coups et de tourner. La première fois que j'ai fait ça, elle a haleté et a enroulé ses jambes autour de ma taille. La deuxième fois. elle a enfoncé ses doigts dans mes fesses. « Plus fort Jude ! Baise-moi ! Elle a crié et c'est exactement ce que j'ai fait, j'ai commencé à claquer dans la chatte vierge de ma sœur, encore et encore, elle a crié du haut de ses aspirations "oh Jude, JUDE FUCK ! Je jouis, n'arrête pas !" J'ai senti mes couilles se resserrer alors qu'elles claquaient contre sa chatte. "Je jouis aussi! Putain" ai-je crié, après quelques pompes supplémentaires, j'ai sorti et j'ai joui sur son ventre, je me suis effondré sur elle, nous essayant tous les deux de reprendre notre souffle. "C'était incroyable soeurette" dis-je en embrassant son cou. "Je n'arrive pas à croire que j'ai perdu ma virginité..." murmura-t-elle. J'ai regardé son visage, ses yeux commençaient à s'humidifier, je me suis assis et je l'ai tirée sur mes genoux, "ne pleure pas bébé fille .."

« Est-ce que tu m'aimes Jude ? Est-ce que tu veux de moi ?
Elle a dit qu'elle voulait faire ça, je n'ai pas compris, mais elle n'avait que 16 ans, et elle vient probablement de comprendre qu'elle n'est plus vierge, je suis son frère, et c'est ma responsabilité de m'assurer que ma sœur va bien physiquement et émotionnellement, je n'ai pas pensé à la façon dont cela l'affecterait, j'ai une petite amie et c'est ma sœur, mes parents n'autoriseraient jamais cette relation, mais il vaut mieux que je dise la vérité.

"Tu n'étais qu'un bébé, quand maman et papa t'ont adopté. Je me souviens parfaitement de ce jour, j'ai demandé à maman si je pouvais te tenir, je me suis assis sur le canapé et elle t'a mis sur mes genoux, je n'avais que deux ans mais quand tu m'as regardé dans les yeux, j'ai ressenti quelque chose, et tous les jours depuis, j'ai ressenti quelque chose, bien au-delà de l'amour fraternel, tu étais mon bébé, et tu l'es toujours, je pense à toi tous les jours Demi, je pense à être avec toi, à t'épouser en tenant toi, je te veux et je me sens coupable d'avoir pris ta virginité si je t'ai blessé, je m'excuse de ne pas avoir l'intention de le faire", a-t-elle acquiescé et essuyé ses larmes. "Demi, je suis amoureux de toi." Elle m'a regardé et s'est figée, les larmes ont recommencé à couler sur son visage et elle a souri et a enroulé ses bras autour de moi. "Tu ne sais pas depuis combien de temps je souhaite que ces mots sortent de ta bouche." Elle a chuchoté.

Je l'ai embrassée et je me suis allongée à côté d'elle.

Je me suis réveillé, dans ma chambre en sueur et en respirant fort, ce n'était qu'un rêve...
Comment vais-je affronter Demi maintenant que j'ai fait un rêve comme ça...

Articles similaires

Chroma.

Tu sais que c'est étrange, mais je n'arrive pas à me souvenir de quoi que ce soit. Robert entendit la porte se refermer derrière lui, et il se tenait dans l'entrée, l'air perdu. Est-ce vrai? dit une voix plus loin dans la pièce. Oui, dit Robert, les sourcils froncés. En fait, quand j'ai dit cela, je ne pouvais même pas me souvenir de mon propre nom, croyez-le ou non. Charlotte regarda au coin de la rue, levant un sourcil vers lui. J'espère que vous n'avez pas oublié le mien. Charlotte! Bien sûr », a ri Robert dans sa barbe. Maintenant que...

2.4K Des vues

Likes 1

RASER MES JAMBES PLATES

RASER LES JAMBES ET LA CHATTE DE MES COLOCACTEURS C'est purement fictif mais basé sur un incident qui s'est réellement produit mais le personnage est réel et une ancienne petite amie en Thaïlande. J'espère que vous apprécierez l'histoire. .................................................. .................................................. .......... En rentrant à la maison un jour, j'ai trouvé mon colocataire Tan en train de fouiller dans mon armoire de salle de bain. C'est l'histoire qui a suivi. Tan a 34 ans et j'avais quatre ans de plus et c'est pourquoi nous nous entendions si bien, nous nous occupions l'un de l'autre, elle paradait souvent en sous-vêtements, sauf quand son...

1.9K Des vues

Likes 0

BRISER L'HABITUDE

Si ce n'était pas pour la taupe sur la bite d'Aaron Denton, je serais beaucoup plus heureux, je vous garantir. Cette taupe me dérange depuis la troisième année, quand je l'ai vu pisser dans les bois. Quoi? dit-il d'un air absent, regardant autour de nous nos regards horrifiés, pas réalisant qu'il faisait quelque chose de complètement anormal. Le reste d'entre nous ne faisait que traîner, pissant régulièrement dans notre les fermetures éclair aiment les gens sensés, mais pas Aaron. Merde. Sans même donner Après réflexion, Aaron a dézippé son jean, baissé son pantalon, jusqu'aux genoux - (aaack !) - et a commencé...

1.1K Des vues

Likes 0

Ma vie partie 7

Partie 7 de ? Je me suis réveillé. Puis est allé à la douche. Je suis juste resté là, laissant l'eau couler sur moi. Je me suis nettoyé. alors que je terminais. Kelly entra. Elle entra dans la douche. Mais alors qu'elle essayait de me toucher, je suis sorti et je me suis séché. qu'est-ce qui ne va pas dit-elle je ne veux pas j'ai dit Je l'ai fait mais je n'allais pas la laisser décider quand je l'ai fait comme la nuit dernière. Je suis allé dans le salon. Sara était assise sur le canapé. ce que tu regardes j'ai...

1.2K Des vues

Likes 0

The Hardwoods: Kevin apprend à aimer le coq

13-15 JUILLET 1973 : KEVIN APPREND A AIMER LA BITE Cette histoire est racontée du point de vue de Kevin Hardwood, 13 ans. Son frère de dix-sept ans l'encadre, ce qui pousse son père à lui donner une fessée. Kevin cède à la demande de Luke de lui sucer la bite pour qu'il ne continue pas à lui causer des ennuis. C'était une chaude journée d'été au milieu du mois de juillet. Je me rafraîchissais dans le jardin dans la piscine familiale. J'avais toute la piscine pour moi avec mon père au travail et ma mère et ma sœur visitant les...

756 Des vues

Likes 0

RWBY - Les favoris de l'enseignant chapitre 1

Attendez-vous à des fautes de grammaire, ce n'est pas ma langue maternelle X - X - X - X - X Les choses sont calmes dans la Beacon Academy, en particulier dans les chambres, bien que dans l'une d'entre elles, il se passe quelque chose que personne ne pourrait jamais imaginer : Les salles sont vides, tout le monde est dans la cour ou se promène dans la ville. Si quelqu'un traversait l'un d'eux, il serait surpris d'entendre des sons étranges et assez suspects. Maintenant, si quelqu'un entre dans la pièce d'où vient le bruit, sa mâchoire tombera au sol en...

718 Des vues

Likes 0

Island Royale : le rapport (chapitre sept)

Chapitre sept ____________________________ Cynthia m'avait encouragé à retourner à la crèche et à aider au « tutorat » d'un groupe particulier de jeunes filles qui venaient tout juste de s'occuper des organes génitaux masculins pour la première fois. À sa suggestion, j'ai sauté le petit-déjeuner le lendemain matin, soucieux de ne pas être trop tard pour m'inscrire à une opportunité matinale de visiter ce cours, et je suis passé directement de ma suite à la réception au niveau principal. L'opportunité de participer à la formation de certains des plus jeunes étudiants esclaves sexuels d'Island Royale semblait avoir été encore plus populaire...

628 Des vues

Likes 0

Mon anniversaire spécial

C'était mon dix-huitième anniversaire la semaine dernière, et quel anniversaire c'était. Ne vous méprenez pas, ça a commencé de façon merdique comme mes trois derniers anniversaires, mais cela s'est terminé d'une manière que je n'aurais jamais pu imaginer. Je m'appelle Stéphanie et, comme je l'ai déjà mentionné, j'ai dix-huit ans. J'ai de longs cheveux noirs et raides, ne me traitez pas de brune parce que ça m'énerve, ils sont noirs, pas bruns, avec des yeux bleus brillants. Les gens se moquent généralement de ma taille, quand on ne mesure que cinq pieds deux pouces, ça arrive forcément, je suppose, et je...

427 Des vues

Likes 0

Sous son bureau

Il m'a engagé il y a trois semaines. Un travail pour lequel je suis reconnaissant mais totalement non qualifié. Mais alors je suis jeune et asiatique, et il est plus âgé et blanc, et dans le cadre de mes fonctions (et oui, aussi au cours de mon espionnage), j'ai découvert la métrique-tonne de porno sur son disque- lecteur mettant en vedette de jeunes femmes asiatiques. Je suis loin d'être rebuté par ça. Je veux dire, ne vous méprenez pas, je n'ai aucune envie de me frayer un chemin jusqu'au sommet, et je suis aussi douloureusement conscient de l'ensemble du cliché de...

2K Des vues

Likes 2

Bravade, partie 2

Kevin s'est réveillé le lendemain matin groggy, la gueule de bois et dur comme un roc. Debby était allongée nue à côté de lui, souriant et caressant son petit gars. Charles n'était pas au lit. Kevin a chuchoté, « arrête ça ! » et a essayé de retirer ses mains, mais elle a juste serré et a continué à jouer avec lui. Kevin savait que Charles n'était pas content qu'ils se soient tous retrouvés dans un trio la nuit dernière, mais Debby ne semblait pas s'en soucier. Kevin entendit Charles s'affairer dans la cuisine. Kevin a regardé Debby dans les yeux et a crié...

2.4K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.