La fille derrière le mur

461Report
La fille derrière le mur

J'étais en deuxième année de fac quand je l'ai rencontrée. Kacey vivait dans le dortoir à côté de moi, mais je ne l'avais jamais vue. Je ne la connaissais que par le nom sur la porte et ce que j'ai entendu cette première nuit. Je me suis assis dans mon lit en me préparant à aller dormir. Par lit a été poussé contre le mur, et c'est alors que je l'ai entendu; un petit gémissement doux et sexy de l'autre côté du mur. J'ai balayé le premier son mais en entendant le second, un peu plus fort et plus long, j'ai commencé à imaginer le créateur de ces petits bruits sexy qui envoyaient tout le sang de mon corps se précipiter vers ma bite aussi vite que possible. J'ai écouté à nouveau et j'ai entendu un troisième gémissement de plaisir profond suivi d'un léger grognement. Alors que je commençais à caresser ma bite jusqu'à la fille derrière les gémissements du mur, j'ai réalisé que je n'entendais personne d'autre qu'elle. La pensée d'elle se faire plaisir, caressant son petit clitoris excité et doigtant sa chatte serrée et humide m'énervait tellement. Je caressais de plus en plus vite en l'écoutant haleter et ses gémissements devenaient de plus en plus forts. Comment je voulais juste faire irruption là-dedans et lui montrer une vraie baise, alors je la ferais vraiment gémir. Rien que d'y penser me faisait jouir. J'ai laissé échapper un grognement profond et elle a dû entendre parce qu'elle s'est arrêtée. Je me suis senti gêné pendant un moment avant d'entendre frapper au mur. Elle continua en tapant sur le mur ; gémir et crier "ne t'arrête pas!" . J'ai accepté avec plaisir et j'ai heurté le mur. Je me branlai de plus en plus fort en écoutant ses gémissements. "Tu as l'air si sexy." J'ai murmuré entre deux respirations "Dieu, je te baiserais si fort!" Je pouvais entendre son lit se balancer sous ses cris de "Continue ! Ne t'arrête pas ! OHHH !!" Et avec cela, je savais qu'elle avait atteint son apogée et le son de son scram se transformant en un doux gémissement me fit jouir longtemps et fort.
Le lendemain matin, je me suis réveillé avec une note qui avait été glissée sous ma porte.
Merci pour la nuit dernière  Nous devrions le refaire de temps en temps -Kacey
Dieu même son écriture m'a fait bander. Je devais voir à quoi elle ressemblait.
Au cours des jours suivants, j'ai essayé d'apercevoir Kacey sans succès. Toujours sans faute tous les soirs, j'ai reçu un coup sur mon mur suivi de ce même petit gémissement sexy alors que je lui parlais sale.
Une nuit, je me suis assis près de ma porte en attendant d'entendre sa porte s'ouvrir. Enfin, j'ai entendu le cliquetis de sa poignée de porte alors qu'elle traversait le couloir pour se rendre dans la buanderie. J'attrapai rapidement mon panier de linge et entrai un instant après elle. Ma bite a immédiatement réagi à la première vue d'elle. C'était la fille la plus sexy que j'aie jamais vue. Elle était grande et mince avec des cheveux blonds sales attachés. Son corps était impeccable, complètement tonique comme je pouvais le voir clairement dans les petits vêtements qu'elle portait. Ses seins de bonnet C reposaient dans un soutien-gorge de sport blanc qui contrastait avec son bronzage doré profond. En bas, elle portait le plus court des shorts en spandex qui étreignait son parfait petit cul serré. "Oh désolé, je ne savais pas que la machine avait été prise." J'ai menti. Elle m'a souri. "C'est bon, je le change maintenant." dit-elle en déplaçant sa collection de petits strings en dentelle dans le sèche-linge. Tout ce que je pouvais faire, c'était imaginer son cul impeccable dans ces strings et imaginer les lui arracher pour lui lécher la chatte. J'ai déplacé mon panier pour couvrir mon érection massive. Je l'ai regardée se tenir sur la pointe des pieds pour atteindre les draps de la sécheuse. Je suis venu derrière elle, me permettant de frôler ce petit cul serré pour l'aider. "Merci" dit-elle en se tournant vers moi, ses hanches se touchant toujours. "Je suis Kacey, je pense que tu vis à côté de moi" Je lui souris en retour.
"Ouais." et sans réfléchir j'ai dit "je t'entends la nuit" mais avant que je puisse m'excuser j'ai vu qu'elle était contente de cette déclaration.
"Ouais, mon copain habite à 8 heures. C'est tellement dur quand je veux juste me sentir bien, tu sais." Elle a expliqué. Je laissai ma main tomber sur sa hanche.
"Oui." J'ai dit "Eh bien, je suis content d'avoir pu vous aider." Kacey s'est rapprochée, sa jambe soyeuse frôlant le renflement de mon pantalon.
"Eh bien, y a-t-il quelque chose que vous pourriez faire pour m'aider davantage ?" Elle a demandé. Elle était si coquette que ça me rendait plus difficile. Je devais la toucher. J'ai attrapé son cul serré et je l'ai soulevée sur le séchoir vibrant qui abritait les strings en dentelle qui recouvraient sa chatte.
"Voyons voir." dis-je alors que ma main caressait son abdomen nu, la faisant trembler. "J'aimerais vraiment voir l'expression sur ton visage quand tu fais ces petits gémissements sexy." Mes mains prenaient ses seins parfaitement ronds et je pouvais sentir ses mamelons durcir sous son soutien-gorge de sport. Ma main courut le long de son cou et elle laissa échapper un léger soupir avant que je ne me penche pour l'embrasser. Elle a coincé sa langue dans ma bouche et a commencé à broyer son clitoris corné contre ma bite dure alors que le sèche-linge vibrait contre nous. J'ai mis ma main dans son soutien-gorge de sport et j'ai effleuré ses mamelons durs. « Oh » gémit-elle en poussant plus fort contre moi. Elle le voulait tellement et j'allais le lui donner. ma main est tombée et a commencé à caresser sa chatte au-dessus de ses coups. Je pouvais maintenant sentir qu'elle ne portait aucun sous-vêtement. "Oh oui!" Elle a crié alors qu'elle agrippait ma nuque et rejetait sa tête en arrière dans ce qui était le premier de nombreux orgasmes à venir. "J'ai besoin de ta bite en moi" gémit-elle. Je la soulevai du sèche-linge et la portai à travers le couloir jusqu'à ma chambre. avant même que la porte ait fini de se fermer, elle a retiré son soutien-gorge de sport et j'ai eu mon premier regard sur ses deux seins glorieusement ronds. Je les ai serrés fort en la jetant contre le mur et elle a commencé à déchirer mes vêtements. Dans un mouvement rapide, j'ai baissé son spandex et jeté une de ses jambes par-dessus mon épaule alors que je m'agenouillais pour faire face à sa chatte. C'était si doux et excité que je savais que je mourais d'envie de lui donner le plaisir tant désiré. J'ai attiré ses hanches vers moi et j'ai commencé à lécher et sucer son clitoris alors qu'elle criait de plaisir. Ma langue s'est déplacée de plus en plus vite sur son clitoris excité et elle a commencé à trembler tellement qu'elle ne pouvait plus se tenir debout, alors je l'ai aidée à se diriger vers le sol. Elle écarta largement ses jambes et je les écartai davantage en revenant vers sa chatte. J'ai déplacé mes doigts dans et hors de son entrée. Elle était trempée dans son propre jus et je l'ai répandu avec ma langue. "69" cria-t-elle entre son pantalon. Je me suis allongé et j'ai tordu ses hanches pour m'asseoir sur mon visage alors qu'elle commençait à lécher le bout de ma bite. Dieu que c'était si bon dans sa bouche alors qu'elle correspondait à mon rythme avec son sautillement. J'ai aimé le long du pli des lèvres de sa chatte et je lui ai donné une fessée. "OH OUI ! J'ai besoin de te sentir en moi !" Elle n'a pas eu à me le dire deux fois. Je la retournai à nouveau et écartai ses jambes tremblantes pour elle. J'ai brossé ma bite le long de son clitoris et de son entrée, taquinant sa chatte alors qu'elle laissait échapper un petit gémissement de nostalgie après l'autre. Je frôle son clitoris un peu plus fort et elle gémit plus fort. "S'il te plait" supplia-t-elle dans un souffle. "S'il vous plaît, baisez-moi. S'il vous plaît. OH! J'ai besoin de cette grosse bite en moi" J'avais suffisamment taquiné sa pauvre chatte excitée et j'ai écarté ses jambes plus largement pour faire ma grande entrée. Elle a crié de plaisir quand j'ai poussé dedans. Elle était trempée et si merveilleusement serrée. Ses jambes se sont contractées alors que nous bossions de plus en plus vite, elle a laissé échapper ses petits gémissements sexy tout le long.
« Montez au sommet » lui ai-je dit. Nous nous retournâmes et je posai mes mains sur ses hanches, guidant chaque poussée plus profondément en elle. Elle a cogné sur ma poitrine.
"OUI" cria-t-elle "Oui ! Tu fais que ma chatte se sente si bien !" Elle frottait son clitoris contre moi à chaque poussée, laissant échapper un petit halètement à chaque fois. Je voulais vraiment la faire crier, j'ai commencé à masser son clitoris avec mon pouce alors que je poussais de plus en plus profondément en elle. "Baise-moi plus fort!" Elle a crié. Je me redressai légèrement pour avoir un meilleur angle sur son point G et elle gémit d'approbation. Tout son corps a commencé à trembler alors qu'elle criait atteignant son apogée. Je pouvais sentir mes couilles se contracter alors que je venais dans sa chatte serrée. "Oui jouis en moi !" Elle a crié et j'ai obéi, alors que nous synchronisions nos orgasmes. "Oui" lâcha-t-elle doucement alors que je sortais. "Allons-y encore"

Articles similaires

La femme de Rick partie 5 sur 6

L'histoire de mon ami La femme de Rick 5 (5 sur 6) La scène : Les yeux bandés, j'étais à genoux dans le salon sol, genoux écartés, aine serrée contre le dos de Linda, mon femme, qui était également agenouillée et assise sur ses talons. Linda, en tour, était agenouillé entre les jambes tendues de William, qui assis sur notre causeuse. Maintenant, imaginez ceci : Moi, M. Hétérosexuel, j'étais penché en avant avec mes bras autour de ma femme. Ma main gauche était placée sur celle de Linda main gauche qui pressait et massait les testicules de William. Mon droit main...

555 Des vues

Likes 0

Délice de cisaillement

Frank essuya la sueur de son front avec le dos de son gant et continua à tailler les roses Seymour. Il était 12 h 45, et comme sur des roulettes, il entendit Dee et son amie Tanya déambuler dans le jardin à l'arrière. Il jeta un coup d'œil derrière les fleurs et les vit marcher pieds nus jusqu'au belvédère avec un pique-nique. Dee portait sa robe légère à fleurs habituelle. Son sourire éclatant et ses cheveux de soie de maïs dorés lui ont donné une déesse comme la beauté. Sa robe moulait ses hanches et mettait en valeur ses mésanges gaies...

613 Des vues

Likes 0

Ma petite soeur Lily, Chapitre 2 : Le premier amant de Lily_(0)

Le soleil est entré dans la chambre et je me suis réveillé et me suis frotté les yeux. J'ai regardé à côté de moi et il y avait ma petite sœur. J'ai pris mon téléphone et nous avons commandé le petit-déjeuner, puis je l'ai prise dans mes bras. Elle s'est réveillée juste un peu et a frotté ma poitrine alors qu'elle était allongée là. Sa main ralentit alors qu'elle se rendormait et je jouais avec ses longs cheveux bruns aux pointes bleu gris. Bientôt, la sonnette retentit et je glissai lentement hors du lit. Quand je suis revenu, elle était assise...

624 Des vues

Likes 0

Défendez-vous

Il était trois heures du matin quand le téléphone se mit à sonner. Bonjour? dit John à moitié endormi. John? C'est moi Marie ! Mary était la petite amie de John à l'époque. Quoi de neuf? Savez-vous quelle heure il est? La voix de Mary commença à trembler un peu. C'est Alex. Quelque chose est arrivé. Bien sûr, quand il s'agit d'Alex la reine du drame, il se passe toujours quelque chose. Alex, soit dit en passant, est l'ami proche de Mary, un ami transsexuel. Mary a toujours fréquenté des personnes étranges, mais si vous vivez en Californie, tout le monde...

133 Des vues

Likes 0

Apprendre le style de vie Pt 4 - Activations de tatouage

Ils ont changé la literie et Michael s'est douché puis s'est habillé. Ensuite, Michael fit tremper les draps sales dans la machine, puis ils se mirent en route. À ce moment-là, Silk mourait de faim. Michael a pris les clés et Silk l'a naturellement laissé conduire. Il l'a emmenée à son appartement pour obtenir une autre chemise à porter car il manquait quelques boutons à son autre. Elle a changé de tenue et l'a retrouvé à la voiture. Il les a emmenés dans un camion-restaurant et a regardé son visage. Il fut heureux de constater qu'elle semblait parfaitement à l'aise. Certaines...

690 Des vues

Likes 0

Professeur Gumbert

La salle de conférence était pleine d'étudiants oisifs gribouillant dans leurs cahiers pendant que le professeur Gumbert parlait des aspects techniques des bases psychologiques et de la façon dont les pères de la psychologie ont ouvert la voie à la meilleure communauté de cette génération. Gumbert portait des lunettes à monture épaisse qui semblaient s'attacher à son nez bulbeux, ses grandes mains jointes sous son derrière alors qu'il arpentait la pièce. Ses yeux gris tombèrent sur les étudiants avec un faible intérêt alors qu'il spéculait sur ceux qui abandonneraient d'ici la fin du prochain semestre. Beaucoup de filles avaient une quantité...

941 Des vues

Likes 0

La suite 5

Jim faisait les cent pas depuis une heure maintenant, après avoir détruit leur flotte d'invasion, ils étaient partis après le seul navire restant de la flotte Krang. Mary et Amber l'avaient regardé presque tout le temps Jim si tu ne le fais pas assieds-toi, je vais te casser la gueule, je ne peux pas supporter beaucoup plus ton rythme », a presque grondé Mary. Jim s'est rapidement assis dans le fauteuil de commandement en essayant de ne pas regarder Mary, désolé Mary, je déteste cette attente, j'ai rien sur le robinet pour faire rien sur quoi travailler, vous savez que je...

505 Des vues

Likes 0

Mission érotique d'Abby

J'étais à mon collège depuis plusieurs années et j'avais la réputation de défier intellectuellement mes élèves, en particulier dans le domaine de la littérature dramatique. De nombreux élèves sont allés dans une école secondaire de la ville qui était exceptionnelle. . . même remarquable à l'échelle nationale. Un de ces étudiants. . . Abby était de loin ma préférée. Elle avait en fait passé ses années élémentaires au Canada et l'éducation qu'elle avait reçue était exceptionnelle. Bien que la situation que je m'apprête à décrire. . . a eu lieu alors qu'elle avait 14 ans, j'ai eu le plaisir de l'avoir...

499 Des vues

Likes 0

En bas à la ferme_(3)

Il y a très peu de sexe dans cette histoire. L'histoire parle de sexe mais elle n'entre pas dans les détails que beaucoup d'entre vous veulent. Plus de 17 000 mots ; 34 pages. Je ne suis pas un agriculteur et je n'ai jamais passé une seule journée à travailler dans une ferme. S'il vous plaît, ne prenez pas les détails de cette histoire et dites-moi, ce n'est pas comme ça que ça se passe dans une ferme. En bas dans la ferme Edward Johnson se tenait sur le porche de la maison de ferme à deux étages de sa famille...

425 Des vues

Likes 0

Les Aventures de Jessica 4 !

Les aventures de Jessica 4 Notes de l'auteur : Salut les gens, c'est ma 4e histoire de la série, et j'ai hâte d'avoir des commentaires. J'adore écrire ces histoires, mais je suis très occupé maintenant, donc il peut s'écouler un certain temps entre les histoires. J'aime tous mes fans et je déteste mes non fans, lol, eh bien, je ne te déteste pas vraiment, je me demande juste pourquoi tu n'aimes pas mes histoires. Il y aura de l'inceste dans cette histoire, et si vous détestez l'inceste, ne la lisez pas. C'est la 4e aventure de Jessica dans la série, et à...

844 Des vues

Likes 2

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.